Balzac

 


BALZAC: Honoré ( Tour 1799 - Paris 1850).

           Il est né le 20 mai 1799 à Tour dans une famille de petite bourgeoisie enrichie (il prendra une particule plus tard). Il fait ses études au collège de Vendôme entre 1807 et 1813 puis en 1814 au collège de Tour. En cette même année il va à Paris. Il fait des études de droit entre 1816 et 1819. Il s’intéresse à la philosophie puis à la littérature. Son premier essai est une tragédie en vers  Cromwell qui est mal accueillie. Il se tourne vers le roman d’aventure et il publie quelques œuvres sous différents pseudonymes. En 1821 il rencontre Mme de Berny, qui est pour lui sa maîtresse mais aussi une conseillère et un mécène. Il crée une maison d’édition et une fonderie de caractères, mais ces deux initiatives échouent et le plongent dans la spirale des dettes. Il se remet à écrire et en 1829 le succès est au rendez-vous. Il est introduit dans les salons à la mode et il fait la connaissance du grand patron de presse Emile de Girardin  avec lequel il collabore à de nombreuses publications. Il mène une vie mondaine et désordonnée avec beaucoup de maîtresses. Cela ne l’empêche pas d’écrire et son œuvre est l’une des plus prolifique de la littérature française. Vers 1833 Balzac connaît une « crise » il se rallie au partie légitimiste et il fait la connaissance de Mme Hanska une comtesse russe. Il voyage beaucoup et fréquente toutes sortes de personnalités. En 1836 une nouvelle faillite survient, la Chronique de Paris qu’il a acheté est mise en liquidation, et tente d’échapper aux créanciers en voyageant, en changeant de domicile ou en prenant de fausses identités. En  1842 le conte Hanska meurt et Balzac part à Saint-Pétersbourg. Sa santé se dégrade peu à peu. Il épouse en 1850 son « Etrangère » et ils s’installent à Paris. Balzac meurt peu de temps après, le 18 août 1850. L’œuvre principale de Balzac est la Comédie humaine qui inventorie l’espèce humaine. Parmi ses ouvrages on peu citer le père Goriot (1835), Eugénie Grandet (1833), la Cousine Bette (1846), Splendeurs et misères des courtisanes (1838)….   


                                  

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×