Baudelaire

 


BAUDELAIRE: Charles Pierre (Paris 1821 - 1867).
           Il est né le 9 avril 1821 à Paris, dans une famille bourgeoise. En 1827 il perd son père et sa mère se remarie avec un militaire qu’il déteste. Il fait ses études à Lyon puis au lycée Louis le Grand à Paris. En 1839 il se destine pour des études de droit. Il mène une vie dissolue dans le Quartier Latin de Paris. En 1841 il s’embarque sur un bateau à destination de l’Afrique et de l’Orient. Il revient en 1842 et même une vie de dandy, vie tapageuse et refus de la morale bourgeoise, il s’éprend de l’actrice Jeanne Duval. Endetté, il est placé sous tutelle. Obligé de travailler, il est journaliste, critique d’art et critique littéraire. Il commence à composer plusieurs poèmes des Fleurs du mal. En 1843, il découvre la drogue et plus particuliairement l'opium. Vers 1846 il fait la connaissance d’Edgar Allan Poe dont il traduit les œuvres. Pour Baudelaire la poésie et l’esthétique sont indissociables. Il participe aux émeutes de 1848 et tente de se suicider. En 1857 il publie les Fleurs du mal recueil de poésie parue depuis quinze ans dans des revues, mais il est condamné car sa poésie est considérée comme libertine et provocatrice. En 1862 il est candidat à l'Académie française, mais il n'obtient aucune voix. En 1866 il publie, en Belgique, les poèmes jugés scandaleux dans Les Fleurs du mal sous le titre Les Epaves. Il part en Belgique et donne des conférences qui ont peu de succès. Miné par la syphilis, Baudelaire s’enfonce peu à peu dans la misère. En 1866 il est frappé, à Namur, d’un malaise qui le laisse paralysé. De retour en France, paralysé, privé de la  parole, il meurt le 31 août 1867 à Paris.



                                 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×