Catherine de Medicis

 


CATHERINE DE MEDICIS:  (Florence 1519 - Blois 1589).   
          Capetien, (Valois-Angoulème). Reine de France de 1547 à 1589. Régente de 1560 à1570. Fille de Laurent II de Médicis, duc d’Urbino, et de Madeleine de la Tour d’Auvergne, nièce du pape Clément VII. Elle épouse à l’âge de quatorze ans  Henri duc d’Orléans, deuxième fils de François Ier, futur Henri II. Pendant le règne de celui-ci, Diane de Poitiers régnant en fait, elle reste dans l’ombre. Elle donne dix enfants au roi. Dès la mort du roi elle exile Diane de Poitiers à Anet. Intelligente et très active, elle intrigue avec une absence totale de scrupules. Elle utilise ses demoiselles d’honneur pour espionner, séduire ou se venger. Elle pratique les sciences occultes. Pendant le bref règne de son fils aîné François II, elle laisse les Guise gouverner. Proclamée régente à l’avènement de son deuxième fils Charles IX, elle le domine entièrement, même lorsqu’il est devenu majeur. Elle cherche un équilibre entre les Guise, catholiques, et les Bourbons, protestants. Après le massacre de Wassy en 1562, elle promulgue l’édit de tolérance d’Amboise en 1563. Elle veut maintenir le trône au dessus des partis. La paix de Saint-Germain est signée mais Catherine craint l’influence grandissante sur Charles IX de Coligny. La confusion sombre dans la tragédie avec le massacre de la Saint Barthélemy en 1572. Son fils préféré, Henri III, qu’elle a fait couronner roi de Pologne, monte sur le trône de France en 1574. Mais celui-ci l’écarte car il veut gouverner seul. Elle meurt le 5  le janvier d'une pleurésie quelques jours plus tard, après l’assassinat, ordonné par Henri III, du duc de Guise en 1589.


                         

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×