Charles

 


CHARLES :
Le gros ( Niedingen 839- Reichenau 888).
          Carolingien, roi d’Alamannie (876-882). Roi d’Italie (876-887). Petit fils de Charlemagne. Empereur romain d’Occident (881-887). Roi de Germanie (882-887). Roi des Francs occidentaux (884-887). Troisième fils de Louis le Germanique, il  partage  l’héritage   paternel avec ses  frères Carloman et Louis II le Jeune. Il reçoit l’Alamannie (la Souabe), l’Alsace et la Réthie. Il hérite de ses frères a leur mort. Appelé par le pape, il hérite de la couronne d’Italie et est couronné empereur romain d’Occident à Rome (881). Elu roi des Francs en 884, il reconstitue l’ancien empire de Charlemagne. Charles échoue dans ses tentatives pour dégager Paris assiégé par les Normands (885). Plutôt que de se battre, malgré sa forte armée, il achète à prix d’or la retraite des Normands et leur donne même l’autorisation de piller la Bourgogne! Son autorité se révèle aussi faible en Gaule qu’en Germanie; son manque de fermeté, sa faiblesse envers ses vassaux, son accrus par des attaques d’épilepsie. Sa déchéance physique l’oblige à subir une grave opération à la tête, probablement une trépanation (887) qui  influence certainement l’incapacité dont il fait preuve. Les Grands se soulèvent contre lui. Abandonné de tous, il est déposé par la diète de Tribur (887). Il meurt un mois plus tard sans descendance légitime C’est Eudes Ier, comte de Paris, qui accepte la couronne. Il est le premier roi capétien “historique”.




                          

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site