Chateaubriand

 



CHATEAUBRIAND :  François, René comte de (Saint-Malo 1768  -  Paris 1848).
          Il est né le 4 septembre 1768 à Saint-Malo dans une vieille famille aristocratique. Il passe sa jeunesse en Bretagne, dans le château familial de Combourg. Destiné à la carrière de marin, conformément à la tradition familiale, il est tenté par la prêtrise et par la poésie. Il prend un brevet de sous lieutenant (1786), qu’il interrompt au moment de la Révolution pour voyager en Amérique (1791), il en revint en 1792,  puis émigre à Londres en 1793. Rentré en France en 1800, il publie Atala  (1801) et René  (1802), récits romanesques qui se rattachent au Génie du christianisme  (1802). Ministre plénipotentiaire de Bonaparte, il démissionne après l’exécution du duc d’Enghien  (1804). La publication en 1811 du récit d’un voyage en Orient  (Itinéraire de Paris à Jérusalem) suivit celle des Martyrs  (1809), nouvelle apologie du christianisme. Il accompagne Louis XVIII pendant les Cent-Jours, Il fut ministre de l’intérieur. Lors de la seconde Restauration, il ne conserve pas ce poste. Il devient, alors, l’un des meneurs de l’opposition ultraroyaliste. Ces talents de polémiste se révèlent dans ses articles du Conservateur. Louis XVIII  l’éloigne en le nommant ministre de la France à Berlin. Hostile à la Monarchie de Juillet, s’en retire définitivement en 1830. Il publie les Aventures du  dernier  Abencérage, les Natchez  (1826) et le Voyage en Amérique (1827), puis la Vie de Rancé (1844). Les Mémoires d’outre-tombe  (commencés en 1809, terminés en 1841), récit de sa vie, son chef-d’œuvre, furent publiés immédiatement  après  sa mort. Il  est élu à l’Académie française en  1811. Il meurt le 4 juillet 1848 à Paris. Ses restes sont transférés à Saint-Malo sur l'îlots du  Grand Bé, face à la mer. Il se marie en 1792 avec Céleste de La Vigne-Buisson et ils n'auront pas de descendance.

                                   

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×