colline du Santon

 

 

 

 

C’est sur cette colline que Napoléon installa son artillerie, 18 canons sous les ordres du général Claparède, pour protéger son aile gauche.

 

   

 réplique d'un canon Gribeauval de l'armée française.                                                                                                   

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×