Corneille

 


CORNEILLE: Pierre (Rouen 1606 - Paris 1684).
          Il est né le 6 juin 1606 à Rouen dans une famille de magistrats. Il fait ses études chez les Jésuites de Rouen. Il est diplômé de droit, il devient avocat en 1628 et qu'il exerce jusqu'en 1651. Il s’intéressera très vite au théâtre. En 1629, sa première pièce, Mélitte, connu en certain succès. Il écrivit d’autres comédies, mais il atteint la célébrité, en 1637, avec une tragédie: Le Cid. Etant sensible aux critiques, il continua dans la tragédie. D’autres chefs-d’œuvre se succédèrent: Horace en 1640, Cinna en 1641, Polyeucte en 1642. Il écrivit des comédies tel que: Le Menteur en 1643, Don Sanche d’Aragon en 1650, mais aussi des divertissements de cour tel que Andromène en 1650. En 1651, il connaît l’échec avec Penharite, qui l’éloigne du théâtre pendant sept ans. Il se consacre, de 1651 à 1656, à la traduction de l’Imitation de Jésus-Christ, et à l’édition de son théâtre, dont il définit les principes dans les Examens de ses pièces et trois discours en 1660. Il revint à la scène avec OEdipe, en 1659, Sertorius en 1662, Sophonisbe en 1663, Attila en 1667. Mais il voit le public lui préféré un jeune auteur plein de talent : Jean Racine. Corneille peint des héros généreux lucides et volontaires pour qui l’honneur et la gloire méritent tous les sacrifices. Le drame cornélien atteint le sublime mais refuse à proprement parler  le tragique, puisqu’il est le fait d’êtres libres qui décident toujours de leur destin. Pulchérie en 1672 et Suréna en 1674 sont ses dernières oeuvres. A la fin de sa vie, Corneille vit pauvrement de la pension royale que lui accorde Louis XIV. Il s’est marié en 1640 à Marie de Lamperière, fille du lieutenant général des Andelys, ils ont six enfants. Il meurt le 1er octobre 1684. En 1919 d'après le poète et romancier Pierre Louÿs, Corneille aurait écrit plusieurs pièces de Molière.


                              

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×