Diderot

 


DIDEROT: Denis (Langres 1713 - Paris 1784). 

             Il est né le 5 octobre 1713 à Langres dans une famille bourgeoise aisée dont le père est maître coutelier. Il suit ses études chez les Jésuites où il étudie la philosophie et la théologie  puis le droit au lycée Louis-le-Grand à Paris. Il mène une vie errante jusqu’en 1743. C’est en 1743 qu’il rencontre Jean-Jacques Rousseau. Il perd la foi et dans ses « Pensées Philosophiques », il s’en prend violemment au christianisme. En 1747 il commence, avec d’Alembert, l’Encyclopédie dont le premier volume est publié en 1751 et le dernier en 1772. Il est emprisonné au château de Vincennes pendant trois mois suite à la parution de « Lettres sur les aveugles et à l’usage de ceux qui voient » (1749).  En 1750 il est nommé à l’Académie royale des sciences et belles lettres de Berlin. Catherine II de Russie est séduit par le personnage et lui achète, en viager, sa bibliothèque et plus tard il est invité à Saint-Pétersbourg (1773-1774). Il continu à écrire des essais philosophiques, des romans, des critiques dont une grande partie sera publiée après sa mort, montre le souci de définir la véritable nature de l’homme et sa place dans le monde. Il propose une morale universelle basée non sur Dieu mais sur les sentiments naturels de l’homme et sur la raison. Il meurt le 31 juillet 1784 à Paris. Il est marié en 1743 avec Anne-Toinette Champion dont une seule fille lui survivra Marie-Angélique.  


                            

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×