Gericault

 


GERICAULT: Théodore (Rouen 1791 - Paris 1824).
          Il est né le 26 septembre 1791 à Rouen dans une famille bourgeoise royaliste. Sa famille s’installe à Paris en 1796 et le jeune Théodore fait ses études au Lycée Impérial (Lycée Louis le Grand). En 1806 il entre dans l’atelier de Carle Vernet, peintre spécialiste des chevaux, passion de Géricault. Il se lie avec le fils de l’artiste et en 1810 il quitte l’atelier pour celui de Pierre-Narcisse Guérin et en 1811 il entre à l’école des Beaux Arts de Paris. En 1814 il suit le roi en fuite puis en 1816 après avoir échoué au Grand Prix de Rome, il part en Italie ou il découvre les peintres de la Renaissance italienne (Michel-Ange, Raphaël). De retour à Paris il peint le Radeau de la Méduse qui est présenté en 1819 et il organise une exposition itinérante en Angleterre et il y restera deux ans, il peint le Derby d’Epsom (1821). Pendant deux ans il va mener une vie dissolue et il oriente son oeuvre sur la souffrance et la mort. Il meurt le 26 janvier 1824, à Paris, des suites d’une chute de cheval mal soignée. Il laisse de nombreuses exquises traitant de l’esclavage, de l’inquisition et de la traite des noirs. 

                     

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×