Henri III

 


HENRI III
:  (Fontainebleau  1551 - Saint-Cloud 1589).
          Capétien, (Valois-Angoulême). Roi de France de 1574 à 1589. Troisième fils du roi Henri II et de Catherine de Médicis. Il combat victorieusement à Jarnac et à Moncontour en 1569. Catherine par ses intrigues, le fait élire roi de Pologne en 1573. Mais ce pays ne l’intéresse guère; dès la mort de son frère, le roi Charles IX, il revient en France. Il est intelligent, cultivé, mais instable par sa mauvaise santé. Après la victoire de Dormans en 1575, il signe la paix de Monsieur en 1576, suivi de l’édit de Beaulieu, accordant la liberté du culte aux protestants. Révoltés, les catholiques forme la Ligue dirigée par Henri de Guise, dit le Balafré. Après la paix de  Nérac  en 1580, la trêve est  de courte durée car la mort de François duc d’Alençon, frère cadet du roi, en 1584, fait de Henri de  Navarre,  protestant, l’héritier de la couronne. La Ligue catholique proteste et c’est  la guerre des trois Henri: Henri III à la tête des royalistes, Henri de Navarre à la tête des protestants , Henri de  Guise à la  tête  de  la Ligue catholique. Henri  III fuit Paris après la journée des Barricades en 1588, où Guise se prend pour le roi dans la ville de Paris. Henri III fait assassiner Henri de Guise par sa garde des “quarante-cinq” en 1588. Henri III se réconcilie avec Henri de Navarre et assiège avec lui Paris, mais il est poignardé, le 2 août 1589 par un moine ligueur, Jacques Clément. Il a épousé en 1575 Louise de Lorraine- Mercœur, dont il n’a pas d’enfant. C’est la deuxième fois  dans la dynastie capétienne que trois frères règnent successivement sans laisser d’héritier.

 

                           

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×