Joffre

 


JOFFRE:   Joseph, Jacques, Césaire (Rivesalte 1852 - Paris  1931).
          Il  est né le 12 janvier 1852  d'un père  tonnelier. Il effectue ses études secondaire  au lycée de Perpignan puis au lycée Charlemagne à Paris. En 1869 il réussi le concours de l'Ecole Polytechnique. Pendant la guerre de 1870, il est sous lieutenant du génie et est affecté à la défense d'un fort parisien. En 1876 il est nommé capitaine et est affecté à des travaux de fortification dans le Jura. En 1885 il participe à la conquête du Tonkin, du Soudan  et de Madagascar en 1902 ou il rejoint Galliéni. En 1911, il devient chef d’Etat-major  général de l’armée. Il est le principal responsable du  plan VII (reconquête de l'Alsace et de la Lorraine). En 1914 il est le commandant des armées du Nord et du Nord-Est. Il remporte la victoire de la Marnes, grâce à la manœuvre du général Gallieni (Taxi de la Marnes). Au cours des premiers mois de la guerre  il épure sévèrement le commandement (limogeage). Tout au long de l’année 1915, il mène une guerre d’usure, qui coûte de lourdes pertes dans l’armée française. Lors de la conférence de Chantilly, en décembre 1915, il impose ses directives aux alliés de la France. Il est nommé généralissime en décembre 1915. En raison de la bataille de Verdun, en 1916, et des moyens nécessaires engagés, il ne peut  lancer l’offensive, qu’il avait imaginé,  sur le front de la Somme. Une partie de la classe politique le conteste et il doit se démettre de ses fonctions à la fin de 1916. Il est remplacé par le général Nivelle. Il est nommé Maréchal en décembre 1916. Jusqu'à la fin de la guerre son rôle sera diplomatique, en Amérique pour les préparer à entrer en guerre. Il rentre à l’académie française en 1918. Il meurt le 3 janvier 1931, la France lui fera des obsèques nationales le 7 janvier.

                       

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×