Louis II

 


LOUIS II:
Le bègue: (846-Compiègne 879).
          Carolingien, roi des Francs occidentaux (877-879). Deuxième fils de Charles II et d’ Ermentrude, il est nommé roi par son père et règne d’abord sur le Maine (856) puis sur l’Aquitaine (867). C’est un enfant maladif, diminué par son bégaiement qui l’empêche de s’exprimer en public. Il se révolte souvent contre son père. Ce n’est qu’avec peine qu’il se proclame roi des Francs en faisant des concessions aux comtes (877). Il reçoit l’onction du sacre par Jean VIII en 878. Hugues l’Abbé, archichapelain du palais et cousin du roi, est alors le personnage le plus influent du royaume. C’est lui qui exerce le pouvoir. En 862  il épouse Ansgarde qui lui donne deux fils, Louis (le futur Louis III) et Carloman II. Ayant répudié Ansgarde sur ordre de son père, il se remarie avec une Anglaise, Adélaïde dont il a un fils, à titre posthume, le futur Charles  III  le  Simple. Louis II meurt au moment de prendre le départ d’une expédition militaire contre Bernard de Septimanie qui a refusé de le reconnaître comme roi. Hugues l’Abbé fait reconnaître roi les deux fils aînés de Louis II, Louis III et Carloman II et amène leur rapprochement avec Louis III le Jeune, roi de Germanie (accord de Ribemont (880)). Les comtes ont de véritables territoires indépendants qui sont aux mains de grandes familles autochtones. Ils deviennent petit à petit rivaux du roi, celui-ci montrant une incompétence et une faiblesse qui indignent les vassaux de la couronne.

                            

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×