Merimée

 


MERIMEE: Prosper ( Paris 1803 - Cannes 1870).
          Il est né le 28 septembre 1803 à Paris dans une famille bourgeoise dont le père est professeur de dessin à l’Ecole Polytechnique et sa mère est portraitiste et enseigne elle aussi le dessin. Il fait ses études au lycée Impérial Napoléon (Lycée Henri IV). A quinze ans il maîtrise parfaitement l’Anglais. En 1819 il s’inscrit à la faculté de droit suivant les traces de son grand-père, éminent avocat du Parlement de Rouen. Il obtient sa licence en 1823. Il parcourt la France, l’Angleterre et l’Espagne et commence à publier quelques ouvrages La Gulza et la Jacquerie. En 1832 il est nommé Maître des Requêtes au Conseil d’Etat. Il fréquente les salons et se noue d’amitié avec les artistes de l’époque. En 1834 il est nommé Inspecteur des Monuments Historiques, charge qu’il exerce avec talent et efficacité, et encourage Violet le Duc dans ses restaurations. En parallèle avec ses activités administratives il continu à écrire, Colomba en 1840, Carmen en 1845. Il est élu à l’Académie des Inscriptions et des Belles Lettres en 1844 ainsi qu’à l’Académie française. En 1853 il est sénateur et est membre du jury de l’exposition universelle de Londres. Il écrit des articles sur l’art et l’histoire et traduit des auteurs russes. Il meurt à Cannes le 23 septembre 1870.

                               

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×