Michelin

 


MICHELIN: André (1853 - 1931), Edouard ( 1859 - 1940).
          André naît en 1853. il est centralien.  En 1889 quand l’entreprise familiale spécialisée dans le caoutchouc périclite, avec son frère Edouard quitte Paris pour Clermont-Ferrand. Il démissionne de son poste de cartographe dans un ministère. Après avoir créé, avec son frère Edouard, la société Michelin et Cie,  il se lance, en 1900, dans le Guide Michelin (guide rouge présentant les restaurants conseillés), en 1908 il se lance dans la signalisation routière qui aboutit vers les années 1910 aux plaques de lave émaillée portant le nom de la ville puis les bornes d’angle. En parallèle avec les indications routières, il se lance, à partir de 1910, dans la carte de France, constituée de quarante-sept feuilles juxtaposées, pliées en accordéon et dessinées au  1/200 000. Elles ne cesseront de se perfectionnées au cours des ans. Il meurt en 1931.
          Edouard naît en 1859. De retour à Clermont-Ferrand, il reprend avec son frère André, l’entreprise de construction de patin de frein pour bicyclettes. En 1891 il invente le pneu démontable pour bicyclette et dépose son  brevet  la même année. Il adapte son système aux voitures (1894) et en 1895, Michelin est le premier manufacturier au monde à équiper de pneumatiques une automobile. En 1898 l’illustrateur Marius Rossillon connu sous le  nom de O’Galop présente des publicités avec cette devise « Nunc est bibendum » (c’est le moment de boire), le pneu Michelin boit l’obstacle et le fameux Bibendum est né. Il meurt en 1940. Tous les successeurs à la tête de l’entreprise Michelin sont les descendants d’Edouard.

                                 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×