ALESIA

 


                  52 avant J.C.

 
          Après son échec au  siège de Gergovie en 52 av.J.C, contre les gaulois, César  remonte vers le nord avec ses légions. Il s’arrête  à Langres chez les Lingons, peuple resté fidèle aux romains. Vercingétorix voyant les romains battre en retraite, décide de les pourchasser et de les anéantir. Il lance sa cavalerie contre les légions de César mais il est repoussé par la  cavalerie  germanique  alliée à  César.  Vercingétorix  décide  de se replier sur l’oppidum d’Alésia des Mandubiens. Selon César, l'armée gauloise est forte  de  95000 hommes (15000cavaliers,  80000 fantassins) et celle des  romains  de  10  à  12 légions   soit environ 70000 hommes. Vercingétorix,  retranché dans cette place forte, attend l’armée de secours qui  doit  prendre à  revers l’armée  romaine. César décide de faire le siège  de  l’oppidum  et  pour cela il conçoit  deux  systèmes de défense. Une première qui empêche Vercingétorix de sortir et la deuxième de  neutraliser l’ armée de secours. Celle-ci  arrive  six semaines plus tard. La  cavalerie  de César attaque  celle des Gaulois et la met en  déroute. Dans  la  nuit  les  Gaulois attaquent de nouveau les romains  mais  ceux-ci les repoussent une nouvelle fois. Cette attaque  fait  plusieurs milliers de victimes de part et  d’autre Les gaulois ne se décourage pas et ils organisent une   nouvelle  attaque.  Les   romains    pris  en tenailles commencent à céder. César envoie des renforts sur les défenses qui cèdent, il  repousse les envahisseurs qui ont traversé les premières lignes de défense et qui sont près de faire la jonction avec les hommes de Vercingétorix. César envoie les cavaliers germains contourner les lignes défensives afin de prendre l’armée gauloise de secours à revers. Ceux-ci voyant surgir les romains derrière eux s’enfuient. Voyant le désastre, Vercingétorix ordonne le repli de ses troupes. Le lendemain il se rend à César. Il sera emmené à Rome comme trophée. On pense qu’il est mort étranglé en 46 av J.C. quand la conquête de la Gaule prit fin.                                                                           

                                                                                               
LES DEFENSES:

César conçoit un plan de défense en deux parties
         -Le premier dispositif est fait pour empécher les gaulois de sortir de l'oppidum.
         -Le deuxième est fait  pour empécher l'armée de secour de venir délivrer Vercingétorix..
 
 
 
 
 
 
 
5  lignes  de  fossés  profond de 1,50m  sont creusées  dans lesquelles  sont  fixées de  grosses branches attachées  entre elles, 2 autres lignes de fossés de 4, 50m de large et de 2,50m de  profondeur  et dont  un  est rempli d'eau  et enfin des branches pointues  sont  fixées aux remparts de terre pour en compliquer l'escalade.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Des pointes de fer sont enfoncées dans le sol, des trous sont disposés en quinconce avec un pieu pointu au fond et le tout camouflé par des broussailles. Des tours d'observation sont reliées entre elles par les remparts complète le système défensif.
 
 
 
  

  Les différents sites présumés: 

       C’est vers 1860, sous le règne de Napoléon III, que le site d’Alise Sainte Reine, en Côte d’Or, est reconnu officiellement comme le site  d’Alésia  et  ce malgré des invraisemblances  entre le récit de César et la topographie du site. Depuis les années  1962,  un autre  site est à  l’étude. Il  se  situe   en Franche-Comté à Chaux des Crotenay.  André  Berthier,  éminent  archéologue,  c’est  basé  sur  les   récits  de  César et après avoir éliminé plusieurs sites possibles, il ne garda que celui de Chaux des Crotenay.




     


vestiges de la ville gallo-romaine

d'Alisiia dans le département de la  

Côte d'or.

 


 


    

                                                                                                                              

 

 


                                site d'Alise Sainte Reine en Côte d'Or 








    

                             



    




  le site de Chaux des Crotenay



                                                                 







                                    
                                                                     cliquer sur les images pour les agrandir
                               

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×