ARMES

 

                           

      L’homme à toujours voulu posséder des armes. Cela commence au paléolithique avec les premiers hommes. Au début elles sont faites que pour la chasse. Elles sont en  bois ou en cornes de cervidés puis en pierres taillées puis en pierres polis. Dans ce domaine l’homme a toujours été très imaginatif. Puis il se sert de ces armes pour se défendre contre les animaux puis contre les autres hommes. Avec l’invention du bronze et du fer les armes deviennent de plus en plus sophistiquées et meurtrières. Les premières armes ont été les pics fait de bois avec l’extrémité pointue et durcie au feu, puis les haches en silex, les harpons en os. L’une des premières améliorations a été le propulseur, appareil qui servait à envoyer plus fort et plus loin une sagaie. Puis le bronze et le fer ont considérablement amélioré les performances des armes. L’homme modifia le lourd chariot pour le transport en un char de guerre, léger et maniable. C’est pendant le Moyen Age que des progrès en matière d’armes furent inventés ou améliorés. Les techniques du travail du métal ont fait progresser la dureté, la maniabilité et la finition des armes. Elles devinrent de plus en plus meurtrières. Comme les défenseurs s’enfermaient dans des châteaux forts, des machines de guerre furent inventées : Trébuchets, biffa, tours d’assaut…
  Avec la découverte de la poudre, les projectiles sont envoyés  plus loin. Avec cette découverte on doit l’invention de canon (bombarde) et aussi du fusils (mousquet). L’imagination, la connaissance des matériaux anciens ou nouveaux et la technique ont permit à l’homme de tuer son prochain plus efficacement et augmenter le nombre de morts.
     Pendant la guerre de 14-18, un nouveau genre de tuerie apparue. Grâce aux connaissances en chimie, l’utilisation de gaz moutarde ou autre, firent de nombreuses victimes pendant le conflit mais aussi bien après la fin de la guerre. Comme cela n’est pas suffisant, la guerre bactériologique est apparue. Toutes ces armes furent interdites, mais le pire restait à venir : La bombe atomique (bombe A et bombe H), pouvant faire des milliers de morts lors de l’explosion mais aussi plusieurs années après. Une autre bombe atomique est née dans les années 60 : La bombe à neutrons. Celle-ci détruit tous les tissus et le matériel électronique mais laisse les infrastructures intactes.

ARMES PREHISTORIQUES:
 
                                                      p8130006-1.jpg
                                                                 différentes haches en pierre
 
 
 

                                                                                                                
 

 

Au début l’arme était grossière (bifaces) puis peu à peu, la taille se fait plus précise (feuille de laurier),   
pour aboutir au harpon, aiguilles avec chas et meules pour moudre le grain.   

  
 

 

 

 

 

                      

 

 

 


 différentes pointes de flèches en silex.










Le propulseur servait à lancer beaucoup  plus loin et avec beaucoup plus de force
une
lance. Cela permettait aux chasseurs de tuer le gibier plus loin et de diminuer
les accidents
de chasse.                                                                                  
                          

 


 

 

 

ARMES DU MOYEN AGE:
                    

   Le fléau:

     Il est composé d'un manche  en  bois,  munit d'une chaîne  métallique,   terminée   par   une  sphère   métallique,   hérissée  de  pointes. Le goupillon est la même armes mais avec plusieurs chaînes.

 La masse d'arme:

     Elle  se compose d'un manche en bois, terminée par une forme contondante métallique hérissée de pointes.

L'arbalète:

     C'est une arme de jet , dérivée de l'arc. C'est une arme très  puissante et précise. Sa portée est d'environ 150m. Elle fut  interdite au  concile  de  Latran  en  1139,   entre  chrétiens  mais autorisée  contre  les  infidèles. On  tirait  2 carreaux  par  minute contre 12 flèches pour  un bon  archer. Il y a différents types  d'arbalètes  qui  se  caractérise   par le  mécanisme utilisé pour   bander   l'arc: a  la  main,  à   pied de  biche,  à  tour, à  cry. Elle   fut  utilisée  jusqu'au XVIème siècle.
     L' arme principale  est l'épée. Elle est l' apanage des chevaliers et  des hommes d'arme. Elle pouvait porter un  nom (Durandal, l'épée de  Roland)  et  contenir des  reliques dans son pommeau.

 

 


     





                                                          
                                                                 différents types d'arbalètes:
                                                                 arbalète à  tour
                                                                 arbalète à pied de biche
                                                                 arbalète à cry
 
                                                               Les différentes parties d'une épée
                                                                  1 pommeau
                                                                  2 garde
                                                                  3 quillon
                                                                  4 lame  
     
  

 

   

 

 Pour se protéger contre les armes des adversaires, des moyens de défense ont été inventés. Les armures  ne sont portées que par des nobles. Elles étaient utilisées pour les tournois. Il fallait  plusieurs dizaine de minutes pour équiper un chevalier. L 'armure était peu maniable du fait de son poids. De plus lors des combats, si le chevalier était désarçonné, c'était la mort assurée par les adversaires qui munis de dagues les tuaient à travers les jointures des différents éléments de l'armure. 
 
      


 armure du Moyen Age:

 


       
     


      
  1- haume
        2- bavière
        3- épaulière
        4- rondelle de plastron
        5- plastron
        6- canon avant bras
        7- cuissard
        8- soleret
        9- grève
        10- tassette
        11- gantelet
        12- cotte de mailles
        13- cubitière
        14- genouillère





      
.

                      
 

 

 
 
- Un autre moyen de défense est le bouclier:

                    
 
       



 CHATEAUX FORTS ET ARMES DE SIEGE ET DE DEFENSE:

     Une des défenses les plus sûr est sans doute le château fort.  Les premiers châteaux forts étaient en bois et construit sur une butte. Puis avec le temps, on le construisit en pierre. Il étaient formés d'un donjon et de murailles. Avec le temps, ils s'étoffèrent  autour du donjon et  apparurent les appartements du seigneur, une chapelle, des prisons et tout en système de défense. Lors d'une attaque ennemie, les paysans se réfugiaient à l'intérieur de l'enceinte. Au Moyen Age il y avait deux types de châteaux: Ceux des seigneurs locaux et ceux de la couronne. Pour le premier cas, il servait d'habitation au seigneur mais aussi d'une  place forte pour asseoir son pouvoir. Le seigneur disposait d'une garnison de gens d'armes qu'il payait. Dans le deuxième cas, le château appartenait au roi et il servait à verrouiller les voies du royaume contre les envahisseurs. Il avait surtout un rôle défensif et à montrer, le cas échéant, la force du royaume à un ennemi potentiel. La garnison était à la solde du royaume. 


                                                                                                                                

 1-barbacane
  2- lices
  3- poterne
  4- pont levis
  5- chemin crénelé
  6- douves
  7- courtine
  8- meurtrières
  9- poivrière
  10- hourds
  11- machicoulis
  12- donjon
  13- tour flanquante
  14- échaugette
  15- cour
  16- logis
  17- tourelle
  18- tour d'angle
  19- châtelet





LES ARMES OFFENSIVES:

    Celles-ci vont de l'arc au canon et de nos jour à la bombe atomique.





 Le trébuchet est une catapulte améliorée. Son utilisation est simple. On met un projectile dans le panier, celui-ci est relié au bras par des cordes. Quand on lâche le mécanisme, le bras décrit un cercle et quand il atteint la butée les cordes décrivent un arc de cercle, permettant au projectile  d'être lancé de beaucoup plus loin et avec plus de force.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         









Le beffroi (tour) d'assaut  permet aux assiégeants de s'approcher  du haut des murailles afin de pénétrer dans le château. Elle est munit de roues. Le panneau  du haut sert de bouclier et il est abaissé à la dernière minute et sert de pont-levis.
   














       

 L'arbalète de tour est une arme défensive efficace et meurtrière. Sa  maniabilité n'est pas très pratique. Celle-ci date du XIVème siècle.



  



 






LES CANONS:

   


La bombarde fut utilisée du XIVème au XVIème siècle. Elle est apparue en  France en 1345. Elle sont très encombrantes et peu sûres. Elles lançaient des  boulets de pierre. 














                                                                                   
 


Le fauconneau est un canon très maniable qui se chargeait par la gueule. celui-ci est du XVIème siècle












ARMES XVIIIème  SCIECLE:
 A la Renaissance, les armes deviennent des objets d'art. elles sont ciselées, ce qui n'empêche pas leur
efficacité.








ARMES SOUS LA REVOLUTION:






ARMES  MODERNES:


     Fin 1915, le colonel Estienne qui commande le 22ème Régiment d'Artillerie propose un projet d'engin blindé.

Le char Saint Chamond :

      Le char de rupture Saint Chamond est le deuxième char d’assaut produit par les Français, au cours de la Première  Guerre  mondiale.  Il  fut  fabriqué par FAMH,  à Saint-Chamond.   Né de la rivalité entre FAHM  et Schneider, malgré  quatre  cents exemplaires  produits, il se révéla assez peu réussi, sa taille importante limitantses évolutions sur le terrain. La guerre prit fin cependant, avant qu’il ne soit remplacé complètement, par les Renault FT-17 et les chars lourds britanniques.  Ses caractéristiques sont:          

   
 - Moteur: Panhard, 4-cylindres à essence, 67 KW

- Vitesse maximum: 8 km/h maximum sur- Poids : 56 tonnes route
- Autonomie moyenne: 59, 5 km ou 9 heures en terrain varié.
- Longueur: 8, 68 m.
- Largeur: 2, 67 m.
- Hauteur: 2, 36 m.
- Poids: 22 tonnes
- Armement (chars de 1° série): canon St. Chamond T.R. de 75 mm,
quatre mitrailleuses Hotchkiss de 8 mm.
- Armement (chars de fin de série): canon de 75 mm modèle 1897,
quatre mitrailleuses Hotchkiss de 8 mm.
- Blindage: de 11 à 17 mm.
- Equipage: 8 hommes.  
Équipage 8
 

 

 

Le char Renault FT:
   Le deuxième char commandé par l’armée française est le char Renault FT 
technique du futur engin est définie entre le général Estienne et l'industriel Louis Renault. Elle porte sur un poids de quatre tonnes, un moteur de 40 ch, un blindage à l'abri de la balle perforante de 7,92 mm allemande dite balle "S", une vitesse de 12 km/h (celle horaire et réglementaire des convois automobiles de l'époque), l'armement sera constitué d'une mitrailleuse, équipage de deux hommes et la puissance massique sera de 10 ch.  Disponible en grand nombre à partir de l'été 1918, le char léger FT 17 a été sans conteste le char de la Victoire pour l'armée française qui, grâce en grande partie à lui, a pu stopper puis repousser l'offensive allemande de la dernière chance. Le FT 17 représente aussi une victoire sur le plan industriel pour un pays amputé dès l'été 1914, d'une part considérable de ses ressources minières et industrielles. Il symbolise à lui seul, l'effort de guerre prodigieux réalisé par la France entre 1914 et 1918.


 

 


Le char Leclerc :
    Le char Leclerc est le dernier né de l'armement français. Ses caractéristiques sont:



 

 - Poids : 56 tonnes 

- Vitesse : 72 km max , 55 km/h en tout terrain
 - Armement : Canon de 120 mm, mitrailleuse coaxiale de 12,7 et 7,62 mm
 - Equipage : 3
 - Rayon d'action : 500 à 650 km
 - Dimensions : long. 6,88m ; larg. 3,60m  ht. (toit tourelle) 2,53 m

 

  


 
 
    Le char Leclerc se caractérise par sa grande modernité, son agilité (0 à 30 km/h en moins de 6 s) et son caractère évolutif. Son canon long ( calibres 52) de 120 mm, approvisionné en munitions  par un système de chargement automatique, lui permet de triompher, même lorsqu'il combat en infériorité numérique. Il a une masse réduite (56 tonnes) et peut ainsi se projeter facilement. Grâce à sa mobilité, à sa puissance de feu et à sa réelle capacité d'effectuer à grande cadence des tirs précis en marche, y compris en tout terrain et de les renouveler rapidement, ce matériel imprime à la manœuvre un rythme nouveau. Le Leclerc est doté d'une protection composite et modulaire pour suivre l'évolution des menaces et des technologies. Chaque Leclerc est équipé du système d'aide au commandement Finders qui permet de communiquer en permanence sur la situation tactique dans la zone d'engagement, ainsi que l'état technique des fonctions du char. Le char Leclerc est actuellement en service dans les armées française et émirienne et à ce jour 796 chars Leclerc ont été commandés.

LES ARMES NUCLEAIRES :

      C’est le 13 février 1960 que la France fait exploser, dans le Sahara, sa première bombe nucléaire. A ce jour, elle a effectuée 210 tirs. Le dernier date du 27 janvier 1996 à Fangataufa dans le Pacifique. Elle a aussi mise au point  la bombe à neutrons, autre armes nucléaire mais avec une portée de souffle moins importante que la bombe atomique, mais faisant des ravages sur les tissus organiques et les composants électroniques, mais pas sur les infrastructures. Ces bombes sont lancées soit par l’aviation, soit par la marine ou l’armée de terre (missiles).




  
 

 

1- Le char pluton est le premier de sa  génération à pouvoir tirer des missiles  nucléaires.
 2- Le triomphant est un sous marin lance  missiles nucléaires à têtes multiples.
 3- Le rafale est le dernier né de la chasse  française. Lui aussi peu transporter la  bombe nucléaire
 4- Le porte avion Charles de Gaule est  propulsé par energie nucleaire et est équipé  d'avions Rafales

 









                                   

                                                   explosion nucléaire  dans le Pacifique  

    
Toutes  ces armes sont faites pour  dissuader un ennemi potentiel.



                             

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×