Bossuet

 

BOSSUET : Jacques, Bénigne (Dijon 1627 - Paris 1704).
           Il est né le 27 septembre 1627 à Dijon d’un père  avocat du parlement de Dijon, protégé de la famille de Condé. Il fait ses études secondaires chez les jésuites du collège des Godans et ses études supérieures au collège Navarre et à la Sorbonne. Il étudia la théologie et il soutint sa première thèse à vingt et un ans, ce qui lui valut le titre de docteur en Sorbonne. Il fut ordonné prêtre en 1652, puis archidiacre à Metz où naquit sa réputation de prédicateur et aussi de  controversiste à  l’encontre  des juifs et des  protestants. Il rentre à Paris  en 1659 et  il sera au premier rang des orateurs sacrés. Il fera les oraisons de la reine mère Anne d’Autriche, de la reine d’Angleterre, Henriette de France. Il devint évêque de Condom en 1669, et précepteur du Grand Dauphin de 1670 à 1681. Il est élu à l'Académie française en 1671. En 1681, il reçoit le diocèse de Maux, d’où son surnom “L’aigle de Maux”. Lors de l’assemblée du clergé de 1681-1682, il apparut comme le chef officieux de l’Eglise de France, et il joua un rôle modérateur . Sa Politique tirée de l’écriture sainte expose les fondements de la monarchie de droit divin. Il meurt le 12 avril 1704 suite à des calculs rénaux.


                            

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×