Louis II de Conde

 


CONDE : Louis de Bourbon, prince de, dit "le Grand Conde" (Paris 1621 - Fontainebleau 1686).
          Dès sa naissance, il porte le titre de duc d’Enghien, qu’il conservera jusqu’à la mort de son père en 1646. Il s’illustra contre l’Espagne, par les victoires de Rocroi en 1643, de Fribourg en 1644, de Nördlingen en 1645, et de Lens en 1648. Toutes ces victoires le classa comme un des meilleurs stratèges de son temps. Pendant la Fronde, il servit d’abord la régente  en investissant Paris, puis il se brouilla  avec le premier ministre, Mazarin, et il pris la tête de la Fronde des princes. Le principal épisode de cette révolte, fut la bataille que se livrèrent les princes contre les forces royales commandées par Turenne, à la porte Saint-Antoine en 1652. A la fin de cette fronde, il fut exclu de l’amnistie et il se rallia au camp espagnol. Il subit une défaite en 1658, à la bataille de Dunes. Le 7 novembre 1659 c’est la signature du Traité des Pyrénées. Il reçut le pardon du roi Louis XIV le 27 janvier 1660 à Aix-en-Provence. Il combattit en Franche-Comté et en Hollande. Il se retira dans son château de Chantilly pour y mener une vie tranquille. Il protège Bossuet, qui prononcera son oraison  funèbre, mais aussi Boileau, Racine, Molière et La Bruyère


                          

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×