Broglie

 


BROGLIE : Albert, duc de (Paris 1821 - 1901).
          Fils du duc Victor de Broglie, qui fut président du Conseil sous Louis-Philippe. Il commence une carrière diplomatique qu’il abandonne en 1848. Il se consacre à la rédaction d’ouvrages historiques. En 1871 il est élu député de l’Eure. De 1871 à 1872 il est ambassadeur de France à Londres. En mai  1873, il contribue à la chute de Thiers. Il fait élire le général Mac-Mahon à la présidence de la République. Nommé vice-président du Conseil, il institue le gouvernement d’Ordre moral. Après l' échec de la tentative  de restauration, il doit démissionner en mai 1874. Il est sénateur de l'Eure de 1876 à 1885. Il est rappelé le 16 mai 1877, par Mac-Mahon, après la démission de Jules Simon. Il renouvelle l’expérience de l’Ordre moral, mais la victoire des républicains aux élections de novembre 1877, le contraint à se retiré. Il épousa Pauline de Galard de Brassac de Béarn. Il a eu cinq fils.

    

                          

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site