Carnot

 


CARNOT :Marie, François, Sadi (Limoge 1837 - Lyon 1894).
          IIIème République de 1870 à 1940. Cinquième président de la IIIème République, du 3 décembre 1887 au 24 juin 1894. C’est le fils d’Hyppolite Carnot, ministre de l’instruction publique en 1848. C’est aussi le petit fil de Lazare Carnot, “l’organisateur de la victoire”, conventionnel et ministre de Napoléon Ier. Sadi Carnot est un polytechnicien et ingénieur des Ponts-et-Chaussées. Il est nommé préfet de la Seine-inférieur par Gambetta. Il est élu député de la Côte-d’Or, à l’Assemblée nationale en 1871, puis à partir de 1876  à la Chambre des députés. Pendant  le premier ministère de Jules Ferry, en 1880, il a le portefeuille des Travaux  publics, puis celui des finances en 1885. Il est élu président de la République le 3 décembre 1887, après le scandale des décorations qui éclaboussa le président Jules Grévy. En septembre 1892, le scandale du canal de Panama entraîne un profond renouvellement de la classe parlementaire et assure la victoire au républicains modérés lors des législatives de 1893 face aux radicaux compromis. Pendant cette période la France continue son extension coloniale. Le 27 avril 1891 un accord franco russe est signé et le 27 décembre 1893 lors de la visite de la flotte russe à Toulon la convention militaire, prévoyant la mobilisation des deux pays si l’Allemagne attaque l’une des deux nations, est signée. Il rendit le prestige de la fonction présidentielle. Lors d’un déplacement officiel à Lyon, l’anarchiste italien Caserio assassine le 25 juin 1894 le président Sadi Carnot. Son mandat présidentiel est marqué par l’échec du Boulangisme, le scandale du canal de Panama, le ralliement de l’Eglise et de la République. Il s’est marié avec Cécile Dupont-White. 

 

                           

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×