Charles III

 


CHARLES III: Le simple: (879-Péronne 929).
          Carolingien,
roi des Francs (898-923). Fils posthume de Louis II le Bègue et d’Adélaïde. Ses droits sont contestés à la mort de ses demi-frères Louis III (882) et Carloman II (884) issus d’un premier mariage. L’assemblée des Grands appelle au trône Charles le Gros, empereur d'Occident, comme régent mais elle le  dépose en 887. Elle élise alors le roi  de France Eudes, comte de Paris et duc de France. En 893 Charles III est couronné mais ne peut régner normalement qu’après la mort d’Eudes Ier (898). Pour obtenir la paix avec les Normands il doit leur céder, par le traité de Saint-Clair-sur-Epte (911), la futur Normandie. Charles le Simple profite des discordes survenues en Germanie à la mort du dernier Carolingien Louis l’Enfant pour s’emparer de la Lorraine de 911 à 920. Il doit faire face à la coalition de Gilbert de Lorraine, de Robert de Bourgogne et de Robert Ier de France (frère d’Eude I). Ce dernier est proclamé roi de France (922), mais est tué à la bataille de Soissons (923). Charles, vaincu, doit prendre la fuite et Raoul de Bourgogne, gendre de Robert Ier de France, monte sur le trône à sa place (923). Peu de temps après Charles le Simple, attiré dans un guet-apens tendu par le terrible Hébert de Vermandois, est emprisonné dans la tour de Péronne où il meurt six ans plus tard. La reine Ogive de Wessex, sa seconde femme, se réfugie auprès de son frère en Angleterre, avec son fils  Louis IV d’Outremer. 



                          

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×