Clovis Ier

 


CLOVIS: ou Chlodovechus: (vers 465-511).
         Mérovingien, roi des francs Saliens (481-511). Fils de Childéric I. En 486, il bat Syagrius, dernier représentant romain en Gaule, à Soisson (épisode légendaire du fameux vase de Soisson); le vaincu se réfugie chez  les Wisigoth. Ces derniers le livre à Clovis qui le fait secrètement exécuter. Puis, c’est une suite de batailles pour la suprématie entre tribus germaniques. Clovis se retourne d’abord contre les Thuringiens du Bas-Rhin et les francs Ripuaires, il bat ensuite les Alamans à la bataille de Tolbiac. Il épouse Clotilde, princesse Burgonde, et se convertit à la religion chrétienne de sa femme. Spectaculairement il reçoit le baptême de l’évêque saint Rémi avec 3000 de ses guerriers (25 décembre 506). Il devient ainsi le premier souverain légitime de l’Eglise catholique et  est assuré de tout l’appui et de l’assistance du clergé. Clovis deviendra le bras armé qui écrasera les autres religions (païenne, arienne,...) imposera la nouvelle, et sera aidé par l’Eglise pour asseoir sa domination sur les autres Germains. Il soumet Gondebaud, roi des Burgondes, puis vainc et tue Alaric II, roi des Wisigoths, à Vouillé (507). Clovis s’installe définitivement à Paris. Il fait assassiner le roi des Francs Ripuaires (509) et devient le seul roi des Francs. Il fait réorganiser l’Eglise des Gaules par le concile d’Orléans (511) et meurt la même année. Ses quatre fils Thierry, Clodomir, Childebert et Clotaire se partagent le royaume, brisant une unité si difficilement  acquise.


                         

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×