de Lattre de Tassigny

 


LATTRE DE TASSIGNY: Jean-Marie, Gabriel de (Mouilleron-en-Pareds 1889 - Paris 1952).
           Il est né le 2 février 1889 en Vendée d'une vieille famille aristocratique des Flandres françaises. Il fait ses études au collège Saint Joseph à Poitiers. De 1898 à 1904 il prépare l'Ecole navale et Saint-Cyr. Il rentre à Saint-Cyr en 1908. Il effectue ses classes au 29ème dragons à Provins. En 1911 il entre à l'école de cavalerie de Saumur.  Pendant la première guerre mondiale, il est capitaine au 93ème régiment d'infanterie. Il combat brillamment et reçoit 8 citations et est blessé 4 fois. Il exerce plusieurs postes notamment au Maroc et en métropole. En 1932 il est promu à l'état major de l' armée.  En 1939 il est promu général et il chef d'état-major de la 5ème armée. En 1940 il se distingue à la tête de la 14ème division d’infanterie.  Après l’armistice de 1940, il est adjoint au général commandant la 13ème région militaire à Clermont-Ferrand et il est promu général de division commandant  des troupes de Tunisie puis  de la région de Montpellier ou il est promu général de corp d'armée.  Le 11 novembre 1942, il essaie d’organiser la résistance lors de l’occupation de la zone libre par les Allemands. Il est arrêté et il est condamné à dix ans de prison. Il s’évade et rejoint  Londres puis Alger. Il est promu général d'armée par le général de Gaulle.  Il est placé à la tête de  l’armée B, qui deviendra en septembre 1944 la 1er armée. Il débarque à Saint-Tropez le 16 août 1944 et il libère  Marseille, Lyon puis il dût livrer de terribles combats pour réduire la poche de Colmar. Il franchi le Rhin et poursuit les combats jusqu’en Autriche et en Bavière. Le 8 mai 1945, à Berlin, il représente la France lors de la signature de la capitulation sans condition de l’Allemagne. Il est nommé Chef d’état-major général. Il est désigné en octobre 1948 au commandement des forces terrestres occidentales. Il est nommé, de 1950 à 1952, haut-commissaire et commandement en chef en Indochine. Il meurt d’épuisement à Paris le 11 janvier 1952. Il est élevé à la dignité de Maréchal, à titre posthume, le 15 janvier 1952. Il est marié avec Simone Calary de Lamazière en 1927, il auront  un fils unique, Bernard, qui perd la vie en combattant en Indochine (1928 - 1951).

                         

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×