Laval

 


LAVAL : Pierre (Châteldon 1883 - Fresnes 1945).
          Ce fils de père boucher-cafetier est licencié d’histoire naturelle et de droit, il devient  avocat. En  1914,  il  devient  député socialiste de la Seine. Il abandonne la S.F.I.O. en 1920 et devient dès lors violemment anticommuniste. Il est nommé plusieurs fois ministre à partir de  1925. De  1931  à  1932   il  est président du Conseil. Lors de sa deuxième  présidence de 1935 à 1936, il pratique une politique de déflation et d’économie qui provoque un très vif mécontentement. Il s’efforce de rapprocher la France de l’Italie fasciste. Après la défaite de 1940, il persuade l’Assemblée de donner les pleins pouvoir au maréchal Pétain. Il prépare l’entrevue de Montoire entre Hitler et Pétain, et préconise une politique de collaboration avec l’Allemagne. Il est arrêté le 13 décembre 1940. Sous la pression allemande il est relâché et il remplace Darlan à la tête du gouvernement en avril 1942. En 1943 il crée le S.T.O.(service du travail obligatoire) et la milice. En 1944, il rejoint les ministres de Vichy à Belfort puis à Sigmaringen avant de partir pour l’Espagne. Il est arrêté à Barcelonne et le 30 juillet il est remis au Gouvernement provisoire. Il est déféré devant la justice française pour haute trahison. Reconnut coupable, il est condamné à mort. Le 15 octobre 1945, au matin de son exécution, il tente de s’empoisonner. Après un lavage d’estomac il est conduit devant le peloton et fusillé.

                                        

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×