Louis-Philippe

 


LOUIS-PHILIPPE  Ier :  (Paris 1773 - Claremont, Surrey 1850).
          Capétien (Bourbon-Orléans). Monarchie de juillet de 1830 à 1848. Roi des Français de 1830 à 1848. Fils aîné de Louis-Philippe Joseph d’Orléans (Philippe Egalité, qui vota la mort de Louis XVI) et de Louise de Bourbon-Penthiève, descendante d’un bâtard légitimé de Louis XIV et de Mme de Montespan. Quand éclate la Révolution, il s’inscrit avec son père au club des Jacobins. Il sert dans la Garde nationale puis dans les armées de la république et émigre en 1793. Il épouse en 1809, la princesse Amélie, fille du roi Ferdinand de Naples. Il rentre à Paris à l’avènement de Louis XVIII, mais il est reçu fraîchement au Tuileries. Lorsque éclate la Révolution de juillet en 1830 (les Trois Glorieuses), où le roi Charles X abdique, Louis-Philippe est proclamé roi des Français et non plus roi de France. Le drapeau tricolore remplace le drapeau blanc à fleurs de lys. En 1831 Louis-Philippe refuse la couronne de Belgique pour le duc de Nemours (son fils). Plusieurs lois sont promulguées: la loi sur l’organisation municipale, la loi électorale, loi sur les procédures de justice et sur les délits de la presse. C’est le règne de la riche bourgeoisie et des milieux d’affaires qui exploitent à leur profit exclusif  toutes les facilités du libéralisme. C’est le début de l’industrialisation. C’est aussi l’essor des banques, des crédits, du commerce, des voies de communication, inauguration de la ligne du chemin de fer Paris-Saint-Gremain en 1837. La France continue la conquête de l’Algérie. En 1835 Louis Philippe échappe à l’attentat de Fieschi. Fourier et Saint-Simon, des théoriciens socialistes, dont les idées agitent l’Europe commencent à être lus et connus. Il y a instabilité ministérielle. Les cabinets ne restent pas longtemps en place. La crise économique de 1847- 48 éclate et amène la révolution de 1848. Louis-Philippe abdique le 24 février 1848 en faveur de son petit fils, le comte de Paris. Cependant la Chambre des députés, quoique prête, de prime abord, à accepter son petit-fils comme roi, doit faire face à des insurgés qui envahissent le palais Bourbon. Suivant l’opinion publique, elle décide de confier le pouvoir à un gouvernement provisoire qui, dans la soirée, à l’Hôtel de Ville de Paris, proclame la Deuxième République dans des circonstances controversées. Louis-Philippe qui avait été amené au pouvoir par une révolution est chassé par une autre révolution. Il se réfugie en Angleterre. Il meurt le 26 août 1850 en exil à Claremont. C’est le dernier roi de France ayant régné. Son corps ainsi que celui de sa femme sont ramenés en France, à Dreux, en 1876.

                                

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×