Louis V

 


LOUIS  V :
  
Le fainéant: ( Vers 967- Compiègne 987).
         Carolingien,
roi des Francs (986-987). Fils de Lothaire auquel il succède et d’Emma d’Italie. Associé au trône dès 978, roi à dix neuf ans, il est la complète dépendance de sa mère que  la  rumeur  accuse d’avoir empoisonné son mari Lothaire pour prendre le pouvoir. Le surnom  de “fainéant “ donné sous les règnes de ses successeurs capétiens semble ne lui correspondre en rien car ce roi aussi querelleur et autoritaire que son  père et son grand-père Louis  IV  d’Outremer, continue leur politique. Il s’oppose aux interventions belliqueuses des empereurs Germaniques et d’Otton  II  en particulier. Il lutte contre Adalbéron archevêque de Reims qui est allier à la dynastie  germanique et qui a passé des accords secrets avec Hugues Capet. Louis  V  ordonne un procès pour mettre en cause Adalbéron, instigateur des conflits entre son père Lothaire et Otton II. En 987, il  convoque à Compiègne, pour le 22 juin, une assemblée de notables pour juger  l’archevêque de Reims. Le 21 juin, Louis  V  meurt d’une chute de cheval au cours d’une chasse. Il s’était marié en 982 avec Adélaïde d’Anjou, veuve d’Etienne  Ier  comte de Gévaudan, mort en 1010  sans postérité. Il est le dernier roi  carolingien. Ainsi fini la dynastie carolingienne. L’assemblée a lieu quand même, mais l’ordre du jour a changé: choix et nomination d’un nouveau roi. C’est Hugues Capet qui est élu.

                              

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site