Louis XIX

 


LOUIS XIX :
  (Versailles 1775-Göritz 1844)
          Capétien (Bourbon) Louis Antoine d’Artois, duc d’Angoulême. Il est né le 6 août 1775 à Versailles. Il est le fils aîné de Charles X et devient duc d’Angoulême. Pendant la Révolution il suit son père en exil. En 1814, il combat à côté de Wellington en Espagne et il rentre en France à la Restauration. Pendant les Cent Jours, il est fait prisonnier et envoyé à Sète d’après la convention de La Palud. En 1823, il conduit l’expédition d’Espagne et remet sur le trône Ferdinand VII. Lors de l’accession au Trône de Charles X, il devient dauphin de France. A la suite des Trois Glorieuses, Charles X signe son abdication en faveur de son petit-fils, Henri d’Artois, et Louis Antoine le contresigne vingt minute plus tard sur les injonctions de son père Charles X. Cette abdication, contraire aux lois fondamentales du royaume, est de toute façon sans effets, car Louis Philippe d’Orléans se fait proclamer roi des Français par les chambres le 7 août, et la famille royale part pour l’exil le 16 août. Le prince Louis prend alors le titre de comte de Marnes. A la mort de Charles X il devient l’aîné de la famille royale et la plupart des légitimiste le reconnaissent alors comme roi de France et de Navarre sous le nom de Louis XIX. D’autres lui préfèrent son neveu en raison de l’acte d’abdication. Il meurt en  exil, à Göritz le 3 juin 1844 et c’est son neveu, Henri d’Artois qui devient le chef de la maison de France. Il s’est marié avec Marie-Thérèse de France, la fille aînée de Louis XVI. Ils n’eurent aucuns enfants.

                          

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×