Mitterrand

 


MITTERRAND : François, Maurice, Adrien, Marie (Jarnac 1916 - Paris 1996).
          Vème République, depuis 1958. Vingt-et-unième président de la République, du 10 mai 1981 au 10 mai 1995. Après  des  études  au collège Saint-Paul à  Angoulême, il rentre à la faculté de droit et à la faculté de lettres de Paris. Licencié en droit,  licencié  ès-lettres, diplômé d’études supérieures  de  droit  public, diplômé  de l’école libre des sciences politiques, il opte un temps pour le journalisme. Mais très tôt, c’est la  carrière politique qui l’attire. En avril 1938, après l’Anschluss (rattachement de l’Autriche à l’Allemagne de 1938 à 1945),  il prône, dans la revue  Montalembert, une politique de fermeté  et dénonce la faiblesse du gouvernement. En juin 1940, il est blessé devant Verdun, il est fait  prisonnier. Il s’évade d’Allemagne en 1941. En mars 1942,  il obtient  à Vichy  un poste de contractuel au commissariat général aux prisonniers de guerre. Il se spécialise dans la fabrication de faux  papiers, et noue des contact avec la résistance. En novembre 1942, après l’invasion par les Allemands de la zone libre, il démissionne et participe à la création de Centre d’entraide aux prisonniers, dont il devient le vice-président. Dans la Résistance il prend le nom de Morland. En 1943, il est décoré de la Francisque comme 5 000 autres personnes dont René et Edmond Giscard d’Estaing (oncle et père de Valéry ), Raymond Marcellin (ministre sous de Gaulle  et  Pompidou ), Jean-Louis Tixier-Vignancour. A la libération,  le général de Gaulle le nomme secrétaire général aux  prisonniers de guerre, déportés et  réfugiés. En 1947,  il est  ministre des Anciens combattants. En 1950, il est ministre de la France d’Outre-mer,  en 1954 - 1955 il est  ministre de l’intérieur et en 1956 - 1957 il est ministre d’Etat, garde des Sceaux chargé de la Justice. Il est maire de Château-Chinon de 1959 à 1981. Il a été plusieurs fois député de la Nièvre de 1946 à 1958 et de 1962 à 1981, sénateur de la Nièvre de 1959 à 1962, président du Conseil général de la Nièvre de 1964 à 1981. Il se présente en 1965 à  l’élection  présidentielle, mais  il est battu par le général de Gaulle, qui est le premier président à être élu au suffrage universel. En 1971 il fonde le Parti Socialiste et il sera le premier secrétaire jusqu’en 1981. En 1972 il signe avec le P.C et le M.R.G. un  programme commun de gouvernement. Il se présente,  pour  la  seconde  fois, à l’élection présidentielle de 1974. Il est battu par Valéry Giscard d’estaing. Il  est  élu,  le 10  mai 1981, président de la République devant Valéry  Giscard  d’Estaing. Pendant ses deux septennats,  il  y  a  eut  cohabitations: de 1986 à  1988  avec  Jacques Chirac comme  Premier ministre. De 1993 à 1995 avec Edouard Balladur. Sous ses septennats de nombreuses lois  voient  le  jour: Semaine  de 39 heures, privatisations, retraites à 60 ans, abolition de la peine de mort (9 octobre 1981)... Il y eut aussi de grands travaux. La  réorganisation  du musée  du Louvre  (déménagement  du ministère de l’Economie et des Finances à Bercy), avec la construction de la Pyramide du Louvre, l’Opéra Bastille, l’Arche  de  la Défense, la Bibliothèque de France.... Il se fait l’ardent défenseur des droits de l’homme, du  dialogue  Nord-Sud, de  l’ Europe et de la Francophonie. Il meurt le 8 janvier 1996 à Paris. Il s’est marié en 1944 avec Danielle Gouze et trois enfants naîtront de cette union.

                             

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×