Auriol

 


AURIOL : Vincent (Revel 1884 - Muret 1966).

     IVème République, de 1944 à 1958. Seizième président de la République. Président du 16 janvier 1947 au 16 janvier 1954. C’est un docteur en droit, avocat au barreau de Toulouse. Il est élu député socialiste de Muret de 1920 à 1940, puis de Haute-Garonne de 1945 à 1947. En 1920 au congrès de Tours et à l’issue de la scission socialiste-communiste, il reste fidèle à la S.F.I.O.(Section Française de l’Internationale ouvrière) Il en est nommé l’expert financier et Léon Blum l’appelle comme ministre des Finances dans le premier gouvernement du Front populaire de mai 1936 à juin1937. Il dévaluera le Franc le 1er octobre (Franc flottant dit “Franc Auriol”). Il devient ministre de la Justice dans le gouvernement Chautemps le 22 juin 1937. Pendant la guerre  d’Espagne, il est partisan d’aider les républicains et de leur livrer le matériel qu’il demande. Le 10 juin 1940, il fait parti des 80 parlementaires qui  refusent d’accorder  les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Il est arrêté le 22 septembre . Il sera libéré en avril 1941 pour raison de santé. Il rejoint clandestinement Londres puis Alger en 1943. Il  présida  les  deux assemblées constituantes et la première assemblée législative de 1945 à 1947. De septembre 1945 à janvier 1946, il est ministre d’Etat du général de Gaulle et joue un rôle important  de conciliateur dans l’élaboration de la constitution de la IVème République. Il est élu président de la République le 16 janvier 1947. Très populaire et son accent rocailleux le fait appeler familièrement “Vincentoriol”. Son septennat est traversé par 12 crises ministérielles pendant lesquelles il apparaît comme l’élément stable de  la  République. Il exerça une influence politique dépassant le cadre étroit de  ses  prérogatives : Justice, Union française, choix des présidents du Conseil... Membre de droit  du  Constitutionnel en 1958 il cessa d’y siéger en 1960. Il se retire de la  vie  politique  dans  sa propriété de Muret. Il meurt le 1er janvier 1966 à Paris. Il s’est marié en 1912  avec Michèle Aucouturier.     


                           

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site