Caillaux

 


CAILLAUX : Joseph, (Le Mans 1863 - Mamers 1944).
          C’est le fils d’un des ministre du gouvernement  de Broglie. Il est élu député de la Sarthe en 1898. Par ses compétences en matières fiscales, il fut ministre des Finances de 1899 à 1902, dans le  ministère Waldeck-Rousseau, de 1906 à 1909 dans le ministère Clemenceau, de 1911 à 1912 dans celui de Monis. Il élabora le projet de l’impôt sur le revenu, mais celui-ci fut rejeté par le Sénat. En 1911 il est chargé de former un gouvernement mais la crise marocaine va précipiter sa chute en janvier 1912. En 1913 il est de nouveau ministre des Finances, mais il doit démissionner à la suite de l’assassinat du directeur du Figaro, Gaston Calmette, par sa Femme. Pendant la guerre de 1914, il fut accusé de trahison et arrêté en janvier 1918. La Haute Cour le condamna à trois ans de prison. Amnistié, il fut élu sénateur de la Sarthe et il fut ministre des Finances en 1925, puis en 1926. Jusqu’en 1940 il joua un rôle important  en tant que président de la commission des Finances au Sénat. Il se retire dans sa propriété de Mamersou il meurt le 21 novembre 1944. Il épouse Berthe Gueydan le 25 août 1906. Divorcé en mars 1911
 il se remarie le 21 octobre suivant avec Henriette Raynouard avec laquelle il entretenait une liaison depuis 1907.




                                       

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×