JEAN I

 

jean-ier.jpg





JEAN Ier: le Posthume (Paris 1316 - Paris 1316)

          Capétien, (Capétien direct). roi de France du 15 novembre au 19 novembre, pas couronné. Fils posthume de Louis X et de Clémence de Hongrie. Lorsque Louis X meurt, la reine est enceinte de cinq mois. C’est Philippe, le frère de Louis X, qui assume la régence. Clémence accouche d’un fils qui est reconnu comme roi de France. Philippe se fait proclamé régent et « gardien de l’Etat » jusqu'à la majorité du jeune roi. Mais quand Jean meurt cinq jours plus tard, se pose le problème de sa succession. Louis X avait une fille, Jeanne, de son précédent mariage avec Marguerite de Bourgogne. Elle devient l’héritière du trône. Mais comme sa naissance était contestée, et la peur de voir le trône de France par mariage passer dans des mains étrangères. Les légistes se réunissent, en assemblée, le 2 février 1317. C’est Pierre d’Arablay, chancelier de France, qui la préside. Ils font ressortir une vieille loi franque, interdisant aux femmes de d’hériter, et donc de succéder au trône de France. Philippe de Poitier est proclamé roi de France sous le nom de Philippe V. Jean Ier est enterré dans la basilique de Saint Denis. Quelques années plus tard, un dénommé Jean Guccio se prétendit être Jean Ier et donc l’héritier du Trône. Il est fait prisonnier et mourut en captivité  en 1363.

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×