Louis X

 


LOUIS  X :
Le hutin ou le querelleur: ( Paris 1289 -Vincennes 1316).
          Capétien,
  (Capétien direct). Roi de France (1314-1316). Fils aîné de Philippe  IV  le Bel et de Jeanne de Navarre, il devient, à la mort de sa mère, en 1305, roi de  Navarre. Dès son avènement il doit faire face à une puissante coalition féodale dirigée par son oncle Charles de Valois qui veut se venger d’Enguerrand de Marigny, conseiller de Philippe le Bel, et de l’entourage de l’ancien roi. Louis  X  ne sait pas refuser à son oncle la destitution de la plupart des officiers et en 1315, fait pendre le conseiller Marigny. Il confirme également les chartes régionales contenant les droits et coutumes, au cours du “mouvement des chartes”. Elles s’appliquent aux diverses régions : Languedoc, Bourgogne, Picardie, Champagne, Auvergne, Berry, Nivernais, Basses-Marches (1315). Louis  X  réussit avec habileté à limiter la portée de ces privilèges. Marié en 1305 à Marguerite de Bourgogne, belle et spirituelle, accusée d’adultère avec un des frère d’Aulnay, celle-ci est enfermée à Château Gaillard. Quand en 1314 Louis devient roi il la répudie puis l’année suivante elle est étranglée dans sa prison. Le roi peut épouser Clémence de Hongrie. Louis meurt subitement. Clémence donne le jour a un fils posthume, Jean I qui ne vit que quatre jours. A la mort de Jean Ier, un conseil se réunit pour savoir si une femme pouvait régner sur la France. Une vieille coutume franque, la loi salique, est ressortie et appliquée. Philippe V frère de Louis X  lui succède.

                                

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site