LES GRADES DANS L'ARMEE

 

  




            

Dans l'ordre : Roi ou prince de sang royal - Prince - Duc - Marquis - Comte ou vicomte - Baron - Chevalier


            Les grades des armées de l’air, de terre, de la marine, ainsi que ceux de la gendarmerie et des services communs, sont identiques d’un point de vue statutaire et protocolaire, car définis par le statut général des militaires français. Seuls les appellations et les insignes diffèrent suivant les armées et parfois les 
armes. Les sapeurs-pompiers civils (volontaires et professionnels), bien que n’appartenant pas à l’armée, ont des grades et des insignes de grade semblables à ceux de l’armée de terre (fixés par un arrêté du 6 mai 2000). Cependant, le grade de sous-lieutenant a été remplacé par celui de major, créé en 2001, qui est désormais le premier grade du corps des officiers et la distinction de première classe a été supprimée en 2007.

                     


    La hiérarchie militaire générale est la suivante

1 - militaires du rang ;
2 - sous-officiers et officiers mariniers ;
3 - officiers ;

4 – maréchaux de France et amiraux de France. Ces deux titres constituent une dignité dans l’État
    Elle comporte, en outre, le grade d’aspirant. Les conditions d’accès à ce grade, ainsi que les prérogatives et avantages qui lui sont attachés, sont fixées par décret en Conseil d’Etat qui précise également celles des dispositions du statut général relatives aux officiers et aux sous-officiers qui lui sont applicables.

    

ARMEE DE TERRE


  
Maréchal de France:

    Cette dignité a été rétablie durant la guerre de 14-18. Le symbole du maréchalat, outre les 7 étoiles portées sur l’uniforme, est le bâton de velours bleu pa.rsemé d’étoile sur le lequel est écrit : « Terror belli, decus pacis » (Terreur durant la guerre, honneur en temps de paix). Les boutons de leur uniforme sont ornés de deux bâtons étoilés en sautoir reliés par un ruban, ceints de lauriers. Il n’y a pas de condition particulière pour être élevé à la dignité de Maréchal de France. La coutume demande que l’on ait commandé en chef une armée et obtenu la victoire ; il n’est pas nécessaire que cette victoire ait été emportée sur le sol national. Le titre de maréchal de France est décerné non par un décret, mais par une loi votée au parlement. C’est un des rares exemples de loi personnelle. C’est la raison pour laquelle Philippe Pétain,  maréchal de France en 1918, est demeuré maréchal jusqu’à sa mort malgré l’indignité nationale et la privation de tous ses droits dont il a été frappé par le jugement de 1945. En effet, un juge ne peut aller contre une loi. On peut donc considérer, en soi, que la dignité: Dans l'ordre : Roi ou prince de sang royal - Prince - Duc - Marquis - Comte ou vicomte - Baron - Chevalier de maréchal de France est inamissible. Le dernier Maréchal de France, élevé à cette distinction de son vivant, était le Maréchal Juin (1888 - 1967). Le dernier maréchal de  France élevé à cette distinction,  à titre posthume, est Marie Pierre  Koenig (1898 - 1970) en 1984, par François Mitterrand.

  Les généraux:

     Les officiers généraux des armes sont tous considérés comme interarmes (aptes à commander tout type de formation). Leur fourreaux d’épaules sont exempts de tout insigne d’arme. Les généraux des armes, du corps des experts et du corps technique et administratif, ont un uniforme comportant des boutons dorés, ornés d’un hausse-col chargé d’une étoile brochant un faisceau de verges surmonté d’un casque taré de face, et sur brochant un trophée de six drapeaux. Les généraux d'armée et de corp d'armée ne sont pas des grades mais de rang  et appellation pris par certains généraux  de division.

Officiers supérieurs:   
     colonel, lieutenant-colonel et le commandant.
Officiers subalternes :
     capitaine,  lieuttenant, sous lieutenant et le aspirant.
Sous-officiers :
     major, adjudant-chef, adjudant, sergent-chef (marechal des logis-chef), sergent (maréchal des-logis).
Militaires du rang :
   caporal chef (brigadier chef), caporal (brigadier), soldat de 1er classe, 2ème classe.
    le soldat de premier classe n'est pas un grade mais une distinction

   Gendarmerie nationale:

    La gendarmerie est composée de deux subdivisions principales :
                    la gendarmerie départementale où les grades et insignes sont du type armes à cheval.
                    la gendarmerie mobile où les grades et insignes sont du type armes à pied.
    La gendarmerie ne dépend pas de l'état major des armées mais de la direction générale de la gendarmerie nationale, placée sous les ordres d'un directeur général. Elle est organisée par région qui sont celle des régions administratives.
    Les gendarmeries spécialisées sont:
               la Garde républicaine qui se caractérise par un liseré rouge sur le képi des sous-officiers subalternes et une grenade dorée sans soutaches sur les attributs.
               la gendarmerie maritime et la gendarmerie de l’air dont les militaires portent, avec les attributs de la gendarmerie, les uniformes de la marine et de l’armée de l’air.
                la gendarmerie des transports aériens dont les gendarmes ont des compétences identiques à celles attribuées aux autres militaires de la gendarmerie nationale, mais étendues aux domaines de l’aviation civile (notamment ceux relatifs à la sûreté aéroportuaire ainsi qu’aux accidents d’aéronefs civils.
                la gendarmerie de la sécurité de l’arme nucléaire.

Officiers généraux :
               
Général d’armée
                Général de corps d’armée
                Général de division
                Général de brigade
Officiers supérieurs :
                Colonel : Commande habituellement un groupement de gendarmerie (correspondant à un département pour la gendarmerie départementale).
             Lieutenant-colonel: Commande habituellement un groupement ou adjoint au commandant de groupement ; parfois également commandant d’une compagnie ou d’une section de recherches.
                Chef d’escadron :  Commande généralement une compagnie (correspond à un arrondissement) ; également adjoint de section de recherches.

Officiers subalternes:
                Capitaine : Commande habituellement une compagnie de gendarmerie départementale ou un escadron de gendarmerie mobile.
                Lieutenant : habituellement adjoint au commandant de compagnie ou commande une brigade de taille importante (Communauté de brigades ou brigade départementale de renseignements et d’investigations judiciaires ou brigade de recherches). Commande un peloton en gendarmerie mobile.
                Sous-lieutenant: Grade détenu par les officiers-élèves en deuxième année de l’École des officiers de la gendarmerie nationale, les sous-officiers de réserve nommés officiers ou les aspirants de réserve promus au grade supérieur.
                Aspirant : Grade détenu par les élèves-officiers en première année de l’École des officiers de la gendarmerie nationale et les élèves-officiers de réserve.
Sous-officiers:
                Major : mêmes commandements qu’un lieutenant.
                Adjudant-chef.
                Adjudant.
                Maréchal-des-logis chef.
                Gendarme: C'est un grade statutaire qui prend rang entre les grades de sergent et de sergent chef des autres armées.
                Gendarme sous contrat: Pas encore sous officier de carrière ou de réserve.
                Maréchal-des-logis.



 
MARINE NATIONALE   

  

 Amiral:
    Amiral de France n’est pas un grade. C’est un titre qui, comme maréchal de France constitue  une dignité dans l’État. Cette dignité n’a plus été conférée depuis 1870. Le dernier amiral de France a été l’amiral François-Thomas Théhouart (1798-1873).

 Officiers:
                Vice-amiral d’escadre: Officiellement, il ne s’agit pas d’un grade, mais d’un « rang et appellation » pris par certains vice-amiraux.
           
Vice-amiral
         
Contre-amiral

Officiers supérieurs
:
              
Capitaine de vaisseau.
              
Capitaine de frégate.
             
 Capitaine de corvette.
Officiers subalternes:
                Lieutenant de vaisseau.
                Enseigne de vaisseau de première classe.
                Enseigne de vaisseau de deuxième classe.
                Aspirant :  Élève officier (2ème année) ou Volontaire Officier.
Majors:
     Le corps de majors est un corps à grade unique.
Officiers mariniers:
                Maître principal.
                Premier maître.
Officiers-mariniers subalternes:
                Maître.
                Second maître.
                Quartier-maître.

 
Equipage:
                Quartier-maître de première classe.                
  

                Quartier-maître de deuxième classe.
                Matelot breveté ou de première classe.
                Matelot de deuxième classe, ou apprenti-marin.

 


 ARMEE DE L’AIR:

Officiers:

                Général d’armée aérienne. Au sein de l’Armée de l’air, seules 2 personnes ont ce grade : le Chef d’État-Major de l’Armée de l’air, et l’inspecteur général de l’Armée de l’air.
                Général de corps aérien.
                Général de division aérienne.
                Général de brigade aérienne.


Officiers supérieurs:
                Colonel: Le colonel peut diriger la base aérienne ou être le second du commandant de base.
                Lieutenant-colonel: Un lieutenant-colonel est en général un commandant d’escadron.
                Commandant:
Officiers subalternes:
                Capitaine.
                Lieutenant.
            Sous-lieutenant. Elève de troisième année de l’École de l'air, de deuxième année de l’École militaire de l'air et de deuxième année de l’École du commissariat de l’air.
                Aspirant. Elève de deuxième année de l’École de l’air et de première année de l’École du commissariat de l’air.
Sous-officiers:                                   
               
 Major.
       
Adjudant-chef

.             
Adjudant.
       
 Sergent-chef.

 Sergent.

Militaires du rang:  
                Caporal-chef.
                Caporal.
                Aviateur de première classe. Officiellement, il s’agit d’une distinction et non d’un grade.
                Aviateur de seconde classe.


 Il existe aussi différent corps de métiers dans les armées. Les médecins, chirurgiens, infirmiers, dentistes, vétérinaires ont les même grades. Il y a aussi les aumôniers.  Les aumôniers détiennent le grade unique d’aumônier militaire, sans correspondance avec la hiérarchie militaire générale. Ils sont assimilés à des officiers. Ils peuvent en outre recevoir diverses appellations, sur décision du ministre de la défense, en fonction des responsabilités exercées.

    C'est le président de la république qui est le chef des armées. Il détient en outre le code pour l'arme nucléaire.
                                                                                                           
                                                                              
                                                                  
         

bâton du maréchal Leclerc                                                             

 

 

 

 

                                                                        bâtons des maréchaux Davout et  Augereau  

                                                                                                                                                                            

                                                                       
bâton du maréchal Molitor


                                         

 

 

 

 

                                  

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

__BM__