Louis Ier

 


LOUIS I
:
Le pieux ou le débonnaire: (Chasseneuil 778-près d’Ingelheim 840).
    Carolingien,
roi d’Aquitaine (781-814). Empereur romain d’Occident (814-840). Troisième fils et seul survivant de Charlemagne et Hildegarde. Il est nommé roi d’Aquitaine (781) puis associé au trône (813). Après la mort de Charlemagne (814), il est couronné par le pape Etienne V à  Reims (816). Seul Carolingien vivant de sa génération, dès 817, il règle sa succession. De la reine Ermengarde il a trois fils; Lothaire I, l’aîné, associé au trône est considéré comme le seul héritier de l’empire. Pépin et Louis le Germanique devront obéissance à Lothaire. Bernard, petit fils de Charlemagne, roi d’Italie, se révolte contre un partage qui lui enlève tous ses droits. Il est fait prisonnier, on lui grève les yeux (818). Louis enferme au couvent ses sœurs et nièces. Il exile les ministres de Charlemagne. A la mort d’Ermengarde il se remarie avec la belle Judith de Bavière (818) dont il a un fils, Charles II (le Chauve) (823). Le pouvoir des comtes devant l’incapacité du roi ne fait que croître; la féodalité est en marche. Dans un nouveau partage  Louis attribue à Charles la plus grande partie des ses Etats. L’abbé Wala et ses trois fils aînés soulèvent la majeur partie des Grands. Louis n’a plus aucun  pouvoir (830-831). Il récupère son trône puis Lothaire le renverse en 833. Ses autres fils le rétablissent en 835. Il devient un otage qui rédige des testaments qu’il déchire ensuite. A sa mort la désagrégation de la dynastie carolingienne est en marche. A sa mort il laisse quatre fils, Lothaire, Louis ( le germanique), Pépin  et Charles.

                                

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×