Gontran

 


GONTRAN: (525 – 593).
    Mérovingien, deuxième fils de Clotaire I, il devient roi de Bourgogne et d’Orléans à la mort de son père. Une des premières mesure prise par Gontran est la convocation d’une assemblée des grands et des prêtres pour trouver les moyen de soulager les gens de son royaume. Il s’entoure de Patrice Celse, savant jurisconsulte, dont il fit son conseillé et ministre et de Mummol un habile général dont il fit le commandement de son armée. Son frère Charibert étant mort sans successeur, son royaume est partagé entre ses trois frères (Gontran, Chilpéric I et Sigebert I), mais Paris reste indivisible jusqu’à la mort de Chilpéric I. Son royaume de Bourgogne subit plusieurs invasions de la part des Lombards. Mummol  se mit à la tête de son armée et repoussa la deuxième invasion. Pendant ce temps, Sigebert I et Chilpéric I s’unissent contre Gontran mais celui-ci négocie avec Sigebert I . Après la mort de ses deux frères, Gontran devient le protecteur de ses neveux mais vue leurs jeunes âges il est en réalité le seul roi de France. Il meurt en 593 laissant le royaume à deux jeunes enfants.


                        

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×