LE MUSEE

 

                                

                                                                           le Sacre de Napoléon Ier par David

L’idée de faire du Louvre un musée vient du marquis de Marigny, alors directeur général des Bâtiments du roi. Ce projet voit le jour en 1791 par une loi et le 10 août1793 à lieue l’inauguration du musée. Sous l'Empire, le Louvre prend le nom de « musée Napoléon ». D'autres transformations ont lieu sous Napoléon III et notamment la réalisation du grand dessein : La galerie nord reliant le Louvre aux Tuileries est achevée par l'adjonction de bâtiments construits par Hector-Martin Lefuel. D'autres bâtiments sont rajoutés au sud pour assurer une symétrie. Mais en 1871 le musée est incendié lors de la Commune, et l’on doit reconstruire une partie des bâtiments. Les Tuileries seront rasées en 1882. En 1981, François Mitterrand, prend la décision de redonner au musée l'aile Richelieu qui abrite le ministère des Finances (il déménagera à Bercy). D'importants travaux sont alors réalisés sous la direction de Ieoh Ming Pei (architecte d'origine chinoise et de nationalité américaine), le musée est réaménagé et considérablement agrandi. La construction d'une nouvelle entrée en forme de pyramide transforme l'aspect extérieur du musée. Les anciennes murailles et le donjon sont mise à jour.

   Les premières collections sont essentiellement des tableaux qui proviennent des acquisitions des rois (François Ier, Louis XIV, Louis XVI…). A la Révolution, les bijoux de la couronne seront ajoutés, puis les sculptures provenant des saisies. Mais se sont les guerres napoléoniennes qui vont enrichir considérablement  le musée. La collection du Louvre s’agrandit sans cesse, grâces aux dons, aux achats.

    Parmi les plus célèbres pièces, on peu cité :

           En peinture

     La Joconde, les noces de Cana, L'Enlèvement des Sabines , Le Tricheur à l'as de carreau, Le Radeau de la Méduse, La Liberté guidant le peuple, le sacre de Napoléon….

          En sculpture

      La Vénus de Milo, la Victoire de Samothrace, Diane chasseresse, esclave mourant….

Des antiquités égyptiennes, Perses, orientales, grecques, romaines…

 

        

la baigneuse d'Ingre                                                             le Tricheur de Georges de la Tour

       

saint Joseph de Georges de la Tour                         les noces de Cana de Véronèse

                               

                                                                 le Radeau de la Méduse de Géricault 

 

 

        

Diane chasseresse                                                                       la Victoire de Samothrace

                             

                                                   Amour et Psyché de Canova

                            

                   le Sancy  55,23 carats                                                              le Régent 140,5 carats

 

                                                 

                                                                      les bijoux de la Couronne

 

                        

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×