LES AVIONS

                                         

 

    Depuis toujours l’homme a voulu imiter les oiseaux, c’est à dire de voler. C’est Dédale et son fils Icare qui grâce à des plumes et de la cire s’envolèrent  du  labyrinthe  où  le roi Minos les avaient enfermés. Ce fut, hélas, le premier accident tragique, puisque Icare tomba dans la mer en s’approchant trop près du soleil. Puis les  hommes ont imaginé toutes sortes de machines volantes. Un précurseur fut Léonard de Vinci qui dessina le principe de l'hélicoptère. Ce sont les frères Mongolfier qui réalisent en 1783 le premier ballon à air chaud capable d’emporter des hommes. C'est à la fin du XIXème début XXème siècle que la passion des plus lourd que l’air eut un engouement sur des hommes un peu « casse cou ». Après quelques balbutiements, l’avion évolua de part sa conception ainsi que les matériaux apportés pour sa fabrication.     


                                         

                                                    Dessin de Léonard de Vinci de la machine volante (1485)  



                                                      
                                                                        
                                                                dessin de Léonard de Vinci d'un hélicoptère vers 1490




La Montgolfière :


    Ce  sont les frères Joseph-Michel et Jacques-Etienne  Montgolfier qui ont inventé la montgolfière. La  première ascension a lieu le 4 juin  1783 à  Annonay.  Le  19  septembre  de  la  même année,  à  Versailles devant  le  roi Louis XVI, a  lieu  le  premier vol  habité par  un canard, un  coq et un mouton. Plus  tard  le 19  octobre Jean-Baptiste  Réveillon,  Jean-François  Pilâtre  de Rozier et  Giroud de Vilette furent les premiers homme à s'élever dans les airs mais non homologué. C'est le  21 novembre  que  fut officialisé le premier  vol  humain   avec  à  son  bord  Pilâtre  de Rozier  et  le  Marquis d'Arlandes.  Pilâtre  de  Rozier  trouvera  la  mort  le  16  juin  1785  à Boulogne-sur-Mer, lors d'une tentative de traverser la manche en ballon
 




 Les premiers pas vers l’avion:

      Clément Ader s'est inspiré des ailes de la chauve-souris. Au milieu du fuselage on distingue l'endroit où se tenait  le  pilote, assis  sur  le plancher  de  l'appareil.  Il  est propulsé  par deux  moteurs  à vapeur.  Pour le manœuvrer, on actionne l'une ou l'autre hélice.

Son inventeur appela d'emblée " avion " ( le mot vient de là ). Un des appareils construits par Ader se serait élevé à une hauteur de 20 centimètres sur une cinquantaine de mètres.  Ces recherches furent financées par les militaires. Le fait que ces résultats, classés "secret défense", et qui ne furent rendus publics qu'en 1990, un siècle plus tard  (lorsque les archives de Satory tombèrent dans le domaine public )   fil fut difficile aux français de revendiquer une priorité vis à vis de l'exploit des frères Wright, concernant le  premier vol d'un plus lourd que l'air.  

                                               
                                                         l'Eole de Clément Ader



 
Les grandes premières :  
 
         Une course aux records et aux premières traversées s’engagèrent. 

   La première traversée de la Manche. 

 


Le Daily Mail de Lord Northcliffe offrit un prix de mille livres au premier aviateur qui réussirait cette traversée.. En juillet 1909, près de Sangatte, à quelques kilomètres au sud-ouest de Calais, le jeune et populaire aviateur  Hubert Latham installa sous un hangar son nouveau monoplan Antoinette IV  avec lequel il voulait concourir pour le prix du Daily Mail. Et il avait encore parié 17000 francs non seulement qu'il gagnerait, mais encore avant le 1er août, c'est à dire quelques semaines plus tard. Des deux côtés de la Manche, tout le monde pensait qu'il réussirait... Le lundi matin 19 juillet, le brouillard se dissipa et Latham estime le moment venu de tenter l'aventure. Il n'avait parcouru qu'une douzaine de kilomètres en mer quand le moteur lâcha. L'hélice ralentit, s'arrêta et l'appareil, après une chute d'environ 300 mètres, amerrit sur le ventre.



                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  
l'Antoinette en vol                                                                                                                                                    Hubert Latham 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             Le règlement de l'épreuve interdit le décollage avant le lever  du soleil. Sur   la plage des Baraques (lieu dit ) sur la commune de Sangatte près de Calais),  un pavillon signale, à Louis Blériot, le lever du soleil. Blériot peut donc  décoller  sur son Blériot XI. Il  est  4h41 exactement,  et  on  est  le dimanche 25 juillet 1909. L'absence de tout vent lui  permet  de ne pas  agir   sur  aucune  commande  de  gouvernail et de gauchissement. Au  bout de dix minutes environ,  il aperçoit vers l'ouest une  ligne  grise  qui  se  détache  de  la  mer  et qui grossit  à  vue  d’œil.  Nul  doute,  c'est  la  côte   anglaise.  Mais  le  vent  et  la   brume le  prennent. Il  doit lutter. Il  ne voit  pas Douves En fait Blériot,  déporté vers nord, avait manqué  Douvres. Mais la chance lui sourit à   nouveau  sous la forme de  trois  bateaux.  Ils  paraissent se diriger vers un port : Douvres sans doute et il les suit tranquillement. Blériot longe alors les hautes falaises vers le sud : "Le vent contre lequel il lutte maintenant reprend de plus belle. Soudain, au bord d'une infractuosité qui se dessine sur la côte, il aperçoit un homme qui agite désespérément un drapeau tricolore et qui s'égosille. Il descend et atterrit.  Le châssis se reçoit plutôt mal : l'hélice est endommagée, mais, ma foi, tant pis : Il a traversé la Manche. Il est 5h13 ; le vol de 38 kilomètres a prit juste 32 minutes.       

  
    La première traversée de l’Atlantique.
          Charles Nungesser (35 ans) est un as de la Grande Guerre. Avec François Coli, un autre pilote de guerre issu de la marine marchande, il avait projeté de traverser l'Atlantique Nord sans escale. Les deux hommes ont décollé le 8 mai 1927 du Bourget à bord de leur biplan Levasseur, baptisé «  l’Oiseau blanc ». Leur avion est signalé aux abords de Terre-Neuve et un journal parisien du soir, La Presse, se hasarde à annoncer leur arrivée à New York. Mais c'est en vain que l'on guette les deux aviateurs. Dans les années 1930, on a retrouvé dans l'État du Maine, non loin de New York, des débris et un moteur d'avion du même modèle que celui de «L'Oiseau blanc». Certains en ont conclu que les deux malheureux avaient malgré tout réussi leur pari. D'autres pensent que l'avion aurait pu s'écraser sur une plage des rives du Bas Saint-Laurent. Des recherches entreprises récemment donnent à penser que l’Oiseau blanc se serait  abîmé en mer au large de l’île de Saint- Pierre.
                                  



 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
      Nungesser et Coli                                                                                                                                                  l'Oiseau Blanc   
 
La première femme brevetée:  

 

Elise Deroche dite baronne de Laroche: Elle est née le 22  août  1886. Jolie et  ambitieuse, Élise est guidée dans ses premiers envols par Charles Voisin. Elle fut la première à voler  en solo en octobre 1909. Le  8 mars 1910, elle  obtient  le brevet de pilote de l’Aéro-club de France n°36. En  1913, elle  enlève  le trophée  de la coupe Femina, épreuve de totalisation de distance réservée  aux aviatrices. La  "femme oiseau " trouve  la mort en vol le 18 juillet 1919. .Aéronaute confirmée et pionnière de l'aviation, plus connue sous le nom de "baronne" de Laroche, elle  fut  la  première à  voler en  solo  en  octobre 1909. Elle se tua au  cours des essais d'un nouvel aéroplane en 1919.
 

 

La prmière traversée de la Méditerranée et l'inventeur: 

 Roland GARROS :Il est né à Saint Denis de la Réunion, le 6 octobre 1888. C’est un pionnier de l’aviation dès 1911. Le 23 septembre 1913, il réussit l’exploit de la traversée de la Méditerranée, en 7h  53 minutes, a bord d’un Morane-Saulnier H, et ce malgré un moteur qui subit deux pannes, l’une au  large  de  la Corse et  la  deuxième au-dessus de la Sardaigne. Quand il atterrit à Bizerte, ville au nord de  la Tunisie, à  65 km au nord-ouest de Tunis, il lui  restait que cinq  litres  d’essence. Il avait remporté auparavant trois records d’altitude. Quand la première guerre mondiale se déclencha, il entra naturellement dans l’aviation. Il mis au point le tir de mitrailleuse à travers le champ de l’hélice, ce qui lui permit d’obtenir trois victoires début avril 1915.  Mais une panne le contraignit bientôt d’atterrir en territoire occupé  e t il  fut fait  prisonnier  avant d'avoir  pu détruire son avion. Son  système fut aussitôt  étudié et  amélioré  par  Anthony  Fokker.  L’aviation  allemande  fut  bientôt équipée de ce système et acquit dans les airs une suprématie absolue, jusqu’à la fin de 1915.  Il  ne  parvint  à  s'évader  qu’au  bout  de trois  ans. Il  fut à cette occasion  le co-fondateur de l’Union Nationale des Evadés de Guerre et reprit vite sa place dans l'escadrille « SPA26 » du fameux groupe des « Cigognes ». Mais il fut tué lors d'un combat aérien le 25 octobre 1918 à Saint-Morel dans les Ardennes, près de Vouziers où il est enterré. Il totalise quatre victoires.

 

Hélène Antoinette Eugénie Boucher : Elle est née le 23 mai 1908 à Paris. Elle effectue son baptême del’air le 4 juillet  1930. A  la  suite de  cet événement  sa  vocation de devenir pilote est née.  Le 20 mars 1931, elle prend son premier cours avec Liaudet comme  instructeur. L'année suivante, le 21 juin 1931, elle obtient son Brevet de Pilote numéro 182 (21ème brevet  féminin  français), l'examen consistant alors à effectuer seul à bord 30 atterrissages, une montée et une descente de 600 mètres moteur réduit et une série de 5" huit " à moins de 200  mètres. Enfin, le 30 juin 1932,  Hélène  passe son Brevet de transport  public numéro 1434, épreuve comportant un vol de nuit et exigeant au minimum 100 heures de vol. Le 13 février 1933 Hélène  ambitionne  de boucler  le  trajet Paris-Saïgon. En fait, des ennuis mécaniques graves la  contraignent à abandonner à Bagdad, d'où elle regagne la France. Le 2 juillet 1933 elle participe à la course " Les 12 heures d'Angers " avec pour passagère Mlle Jacob. Course étonnante de régularité et de souplesse avec 1 645,864 km parcourus en 12 heures à  bord  du petit biplace  du 1er équipage féminin. 2 août 1933, Hélène se hisse jusqu'à 5 900 mètres. Elle  bat le  record du  monde d’altitude féminin, jusqu'à présent détenu par l'Américaine May Haizlip. . 08 juillet 1934 pour la nouvelle  édition  des " Douze  heures  Angers ",  avec  cette  fois  comme passagère Madame Becker, la jeune championne pilotera en volant à 50 mètres du sol 12 heures durant, ne se posant que 3 minutes toutes les 4 heures pour faire le plein. Au signal de fin course, elle apprend son classement : 2ème à la moyenne de  254,527kms/h. Elle avait,  sans  s'en rendre compte battu le record du monde des 1000 km pour avions légers. Elle est portée en triomphe à sa descente d'avion. 08 août 1934  elle enlève à  la  fois le record  de vitesse sur 100 km à 412 km 306 à l'heure et, une première fois, la coupe de vitesse pour avion (créée en 1931 par Suzanne Deutsch de la Meurthe en hommage à  son père)  pour  son  record  des 1000 km  à  la  moyenne de  409,2 km/h  (l'ancien  record  appartenait  à l'Américaine Amelia Earhart avec 282 km/h et, chez les hommes, à René Arnoux le détenteur avec 393 km/h). " On peut faire mieux ! " Dit-elle en descendant de son avion. Hélène repart avec la ferme et secrète ambition d'enlever  le record  de vitesse  pure détenu  avec 405 km/h sur 3 kilomètres par May Haizlip. Pour parfaire la prestation, on travaille toute la nuit, on  dispose sur le sol  de place en place, tout au long des 3 kilomètres des bandes de toiles blanche, pour permettre à  l'aviatrice de  voler selon une ligne droite parfaite. L'ancien record est  pulvérisé et le porte  à 445,028 km/h,  effarant  pour  l'époque. Elle devient championne du monde toutes catégories. Elle se  tue le 30  novembre 1934 au  retour  d’un vol d’entraînement. Elle eut l'hommage suprême d'être la première  femme à  pénétrer sous  les voûtes glorieuses  de la  chapelle Saint Louis des Invalides, son cercueil, recouvert du drapeau, fut exposé durant deux jours où une foule émue défila devant son corps. Hélène Boucher a été enterrée au  cimetière de Yermenonville  près de  Maintenon  Eure-et-Loir. Un avion  rasant  les tombes lui jeta une gerbe d’œillets blancs, pendant le discours du maire, M. Leblanc
 

Les avions :

  Depuis l'Eole, l'avion n'a jamais cessé de progresser. De carcasses en bois en passant par les ailes en papiers, l’avion est passer de structures en aluminium et maintenant en matériaux composites, qui sont plus légers et aussi solides voir plus.




Cet avion est l'un des premiers " avion de chasse". Il  est  muni  d'une  ou deux  mitrailleuses Vickers de 7,7 mm. Son fuselage est assez  fluide et  ses  ailes son en parasol. Mais  l'insuffisance  de  son  moteur l'éloigne du front.




 
                
           Morane Saulnier AI


 
La Caravelle:

La Caravelle est le 1er long courrier à réaction. Son projet commence en  1951. C'est la SNCASE qui en est le constructeur. Son 1er vol d'essai a lieu le 21 avril 1955 et en 1959 elle obtient son certificat de navigabilité. Avec ses deux moteurs en queue du fuselage, elle rencontre beaucoup de septiques. C’est un avion avec un pouvoir de  planer exceptionnel (vol Paris - Dijon moteurs réduits).
                                                                                                                                                   

 

Le concorde :

CONCORDE D'AIR FRANCE

C’est un projet commun entre la France, l’Aérospatial, et l’Angleterre, British Aerospace, pour construire un avion de transport supersonique. C’est dans les années 1960 que le projet se développe. Il veut contrer la domination aérienne américaine. C’est un avion équipé d’ailes delta et de moteurs à postcombustion. Il volera à une altitude comprise entre 16000 et 18000 mètres. Après biens des difficultés, le premier vol d’essai à lieu à Toulouse le 2 mars 1969. C’est André Turcat qui le pilote pendant 29 minutes. Les Anglais feront leur premier vol le 9 avril 1969 avec Brian Trubshaw aux commandes. C’est le premier avion civil a avoir les commandes de vol électriques analogiques. Une autre innovation quand il vol à la vitesse supersonique, son nez se relève. Le 1er octobre 1969, il passe pour la première fois le mur du son, 1224Km/h, puis le 4 novembre 1970 il vol à Mach 2. Le 6 décembre 1973, le premier vol du Concorde de série. Le premier vol commercial s’effectuera le 21 janvier 1976 entre Paris, Dakar et Rio de Janeiro. L’accident de Gonesse le 25 juillet 2000, faisant 113 morts, sonne le glas pour Concorde. Avec le coût de la maintenance et la hausse des carburants, Concorde n’est plus rentable. Le 31 mai 2003 le dernier Concorde de Air France effectue son dernier vol entre New-York et Paris et le 24 octobre 2003 pour British Airway. Concorde ne sera vendue qu’à deux compagnies aériennes, Air France et British Airway. Les Américains, sans doute jaloux, se sont opposés à l’atterrissage de Concorde à New York, pour des raisons de bruits. Concorde était très gourmand en kérosène et avec le choc pétrolier de 1973, son lancement intervenait au plus mauvais moment. 

CONCORDE

 

L'Airbus:
     Airbus est né  le 18 décembre 1970 d'un consortium de constructeurs aéronautiques européens (Allemand, Anglais et Français ). les différentes parties de l'avion sont fabriquées dans un pays et assemblées soit à  Toulouse soit à Hambourg.  Le premier avions à sortir des usines est l'A300 en 1974. Le A 380 est le plus gros avion civil du monde. D'une longueur de 73 m, une envergure de 79,80 m, d'une hauteur de 24,10 m et pour un poids de 361 tonnes à vide. Son premier vol a eu lieu le 27 avril 2005 au-dessus de Toulouse.





                                                     
                                                                                Airbus A300

L'Airbus A380 est un avion de ligne civil gros-porteur long-courrier quadriréacteur à double pont. Le premier vol a eu lieu le 27 avril 2005  à l'aéroport de Toulouse. Surnommé Superjumbo, l'A380 est le plus gros avion civil jamais conçu et il est, par ses dimensions, le troisième plus gros avion de l'histoire, après le Hughes H-4 Hercules et l'Antonov An-225. L'A380-800, la version passager, peut transporter de 555 à 853 passagers suivant la configuration. L'A380-800F est la version cargo et peut emporter jusqu'à 150 tonnes de fret. L'A380-800 a une autonomie de 15 200 kilomètres, ce qui lui permet de voler de New York jusqu'à Hong Kong sans escale, à la vitesse de 900 km/h.
 




 
Les hélicoptères: 

     Le 13 novembre 1907, à Coquainvilliers, près de Lisieux que  le français Paul Cornu qui réussi pour la première fois au monde de faire décoler un engin du sol sans élan. L'hélicoptère est né. Depuis ce jour, de nombreux  hélicoptères ont vu le jour. L'écureuil est un hélicoptère  léger, monomoteur construit par Aérospatiale. Son premier  vol a eu lieu en 1975. Il en existe plusieur versions à travers le monde. Il sert pour les secours en montagne, contre les incendies, pour le transport régional. En 2005, sur la dernière évolution, un appareil c'est posé sur le toit du monde, l'Everest (8848 m). La version militaire est le Fennec. La Gazelle est un  appareil d'une réalisation Franco-Britanique.C'est un hélicoptère concu au départ pour l'armée. Son premier vol eu lieu le 7 avril 1967. Le rotor est remplacé par le fenestron  (rotor anti-couple  carénéet placé en bout de queue). Malgré  son ancienneté la Gazelle forme encore aujourd'hui la force principale des hélicoptères de combats de plusieurs pays


          
                       l'Ecureuil                                                                    Gazelles 

 
                                                                                               


 Le Mirage 2000 est un avion de chasse conçu  par la société Dassault Il a effectué son premier vol le 10 mars 1978. Sa configuration en aile delta et ses commandes de vol electriques en font un avion très maniable à toute altitudes. Il est principalement utilisé par l'armée française.  








 Le Rafale est le dernier né des avions de combats. C'est le premier  appareil polyvalent puisqu'il peu faire des missionsd' interception et d'interdiction que des attaques au sol. C'est le premier au monde à avoir été conçu, dès l'origine, pour opérer de la terre ou sur porte avions. Il est actuellement sans équivalence dans le monde. Son premier vol a eu lieu le 4 juillet 1986.
  





 
               
 
              l'aérpostal     Fabre     pilotes 

                              

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site