Pepin le Bref

 


PEPIN LE BREF:  (Jupille vers 715- Saint Denis 768).
          Carolingien, maire du palais de Neustrie et d’Austrasie (741-751). Roi des Francs (751-768). Fils cadet de Charles Martel et de Rothrude, il hérite de la Neustrie, de la Bourgogne et de la Provence. Il gouverne avec son frère Carloman (741-747) et après l’abdication de ce dernier (747) se fait élire roi des Francs (751) par l’assemblée des nobles à Soissons et sacré par Saint Boniface (752), fondant ainsi la dynastie des Carolingiens. Le pape Etienne  II  vient lui demander son appui contre Aistolf, roi des Lombards. En remerciement de son aide Etienne  II  le sacre une seconde fois, ainsi que ses deux fils (754). Il reçoit le titre de “patrice des romains”. Pépin monte deux expéditions contre les Lombards (754 et 756) auxquels il enlève Ravenne et cinq villes parmi les plus importantes. Il donne au pape ces territoires qui seront le noyau permettant l’extension des Etat Pontificaux. Puis Pépin enlève la Septimanie (752-759). Les Aquitains sont obstinément réfractaires à la pénétration franque. Après une lutte de plus de huit ans contre le duc Waifre (760-768), il annexe l’Aquitaine. Il combat les saxons, toujours révoltés (753-758). Par contre, le duc de Bavière Tassilon réussit à se rendre indépendant. Pépin a épousé Berthe au grand pied (elle avait un pied plus grand que l’autre). Avant de mourir, le 24 septembre 768, il partagera son royaume entre Carloman et Charles (futur  Charlemagne). 

                            

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×