Childebert II

 

 
CHILDEBERT II:  (570-596).
          Mérovingien, roi des Francs
 d’Autrasie (575-596) et de bourgogne (593-596). Fils de Sigebert Ier et de Brunehaut, il n’a que cinq ans au moment de l’assassinat de son père,  le duc Gondovald le sauve en  le faisant proclamer roi d’Austrasie à Metz. Brunehaut devient régente et il gouverne sous sa tutelle. Il est protégé par son oncle Gontran, roi de bourgogne, qui l’adopte comme successeur et s’unit avec lui contre son oncle Chilpéric I, le roi de neustrie. Après le meurtre de ce dernier, Childebert  II  échoue dans une expédition contre les Wisigoths et les Lombards. Il conclut  avec Gontran le traité d’Andelot (587) selon lequel le survivant hériterait du royaume de l’autre. A la mort de Gontran (592), Childebert  II  réunit à l’Austrasie les royaumes de Bourgogne,  d’Orléans et une partie de celui de Paris. Childebert  meurt empoisonné à 25 ans, probablement par sa tante Frédégonde. Il laisse ses royaumes à ses deux fils mineurs Théodebert  II  qui lui succède en Austrasie et Thierry  II  qui reçoit le royaume de Bourgogne et celui d’Orléans et qui règne sous la tutelle de leur grand-mère Brunehaut. La haine de Frénégonde poursuivra la famille de Brunehaut  jusqu’à sa mort  (597)  et après elle son fils Clotaire  II, Roi de Neustrie mettra à mort Brunehaut, trahie par les siens.

 

                        

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×