FAMILLE

blason.png

                                                                                   armes de la famille Bonaparte

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
charles-marie-bonaparte
 
Bonaparte:  Charles Marie ( Ajaccio 1746 - Montpellier 1785) 
 
     Il est né le 27 mars 1746 à Ajaccio. Comme beaucoup de fils de notable, après des études chez les Jésuites à Ajaccio, il part à dix-huit ans suivre des études de droit à Rome. En 1764 il devient l’un des aides de camp de Pascal Paoli, chef des partisants de l’indépendance. En 1769 les patriotes corses sont défaits à Ponte-Novo. Charles et sa famille se réfugis dans la maquis. Amistié, il devient, en 1777, député de la noblesse corse. Lors d'un séjour sur le continent, il laisse le jeune Napoléon, âgé de 10 ans, à l'école militaire de Brienne. A Ajaccio, il gère les biens de la famille qui tire ses revenus de l’élevage. Il meurt le 24 février 1785 à Montpellier. En 1764, il épouse Letizia Ramolino, qui n' a que quatorze ans. Elle lui donnera de nombreux enfants dont huit survivront.
 

 

 
Maria Letizia Bonaparte

Bonaparte: Maria Letizia, née Ramolino (Ajaccio 1750 - Rome 1836)

     Elle naît le 24 août 1750 à Ajaccio. Elle épousa Charles-Marie Bonaparte le 1er juin1764. Elle suit son mari pour combattre la France. Après la mort de Charles, en 1785, la famille bonaparte vit pauvrement. Il faudra que le jeune Napoléon leur viennent en aide dès sa sortie de l'école militaire.  En 1793, elle doit fuir la Corse insurgée et s'installer à Marseille. Elle ne s'entend pas avec l'extravagante Joséphine de Beauharnais que le futur Empereur des Français épouse en 1796. Elle n'assistera pas au sacre de son fils.

 

Elle est élevée, par décrêt du 23 mars1805, au rang d'Altesse impériale et Madame Mère. Vivant loin de la Cour, elle s'installe au chateau de Pont-sur-Seine, offert par son fils. Elle vit  à l'Hôtel de Brienne lors de ses rares visites à Paris. A la chute de son fils, elle s'installe à Rome et se met sous la protection du Pape. Elle décède le 2 février 1856 à Rome. C'est son petit -fils, Napoléon III qui ramène ses cendres à Ajaccio en 1851 puis à la chapelle impériale en 1860. Elle a eu de nombreux enfants dont huit survivront: 

Joseph, Napoléon, Lucien, Elisa, Louis, Pauline, Caroline et Jérôme.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                

Joseph Bonaparte

                                                                                                                                                                     

 

 

Bonaparte: Joseph, roi de Naple, roi d'Espagne (Corte 1768 - Florence 1844)                                                

 

                         

 

Il nait le 7 janvier 1768 à Corte. C'est le frère aîné de Napoléon. Il devient avocat. Il est, en 1796, élu par la Corse député au Conseil des Cinq-Cents. Il entame en 1797 une carrière diplomatique. Il devient membre du Corps législatif et du Conseil d'État. Il se consacre principalement aux missions diplomatiques du Consulat et signe le traité de Mortefontaine (1800) avec les États-Unis, la paix de Lunéville (1801) avec l'Autriche, et la paix d'Amiens (1802) avec le Royaume-Uni. En 1804 il devient altesse impériale et porte le titre de prince français. Il assure la régence de l'Empire pendant la campagne de 1805. Napoléon le nomme roi de Naples le 31 mars 1806. Le 5 juillet 1808 il remet sa couronne à Murat et prend celle d'Espagne. Il ne s'entend pas avec les maréchaux. Joseph abandonne son royaume et rentre en France en 1813 après la défaite de Vitoria. Il est nommé lieutenant-général de l’Empire en 1814, avec mission de défendre la capitale, il ne peut maîtriser les évènements et quitte Paris en pleine bataille à l’approche des alliés pour rejoindre l'Impératrice-régente à Blois après avoir donné l'autorisation aux maréchaux de capituler. Il quitte la France pour les Etats-Unis. Il revient en Europe en 1839. Il meurt à Florence le 28 juillet 1844. Il est marié à Julie Clary et aura trois enfants.

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 

    

Lucien Bonaparte

 

Bonaparte: Lucien, prince de Canino (Ajaccio 1775 - Viterbe 1840)

     Il est né à Ajaccio le 21 mars 1775. Il est le second frère de Napoléon.   Il suit une carrière militaire comme Napoléon à Autun puis Brienne, et obtient de bons résultats. Pendant la Révolution, il est un ami de Robespierre, il est victime de la répression à la chute de ce dernier et est emprisonné un temps. Il n'a que 19 ans et, grâce à son frère devenu général, il obtient un poste de commissaire des guerres à l'armée du Nord une fois l'agitation de Thermidor retombée. En 1798, il est député aux Conseil des Cinq-Cents pour la Corse. Président du Conseil à la veille du 18 brumaire, il joue dans le coup d'État un rôle primordial dont son frère le récompense en le nommant ministre de l'Intérieur en 1800 puis laisse sa place à Fouché en 1801. Il devient ambassadeur à Madrid, où il parvient à nouer une alliance solide entre la France et l'Espagne. en 1802, il entre au Tribunat et fait voter les lois sur le Concordat et la Légion d'Honneur. Lors de son second mariage, les tensions entre Napoléon et lui éclatent. Il part pour l'Italie où le Pape fait de lui un prince de Canino en février 1808. Lucien est en route pour les Etats-Unis quand son navire est capturé par les Anglais. Détenu un moment à Malte, il est ensuite conduit en Angleterre, il ne sera libéré qu'en 1814, alors que Napoléon est emprisonné à l’île d’Elbe. Pendant les Cent-Jours, il se ralli à son frère, il devient membre du conseil des ministres présidé par Joseph. Il tente, sans succès, de convaincre l’Autriche d’accepter l’abdication en faveur du roi de Rome après Waterloo. Il retourne en Italie mais il est retenu prisonnier à Turin par le roi de Sardaigne. Pie VII intervient en sa faveur et il reste en Italie pour y mener une vie paisible. En 1817, des conspirateurs ayant décidé de l’enlever font intrusion chez lui et emmènent… son secrétaire. Il meurt le 29 juin 1840 à Viterbe atteint du même cancer de l’estomac dont souffrait Caroline et peut-être Napoléon. Il c'est marié deux fois et a eu 14 enfants.
 
 
 

elisa.png

 
Bonaparte:  Maria-Anna, dite Elisa, princesse de Lucques et de Piombino, grande-duchesse de Toscane (Ajaccio 1777- Trieste 1820)

     Elle naît le 3 janvier 1777, à Ajaccio. C’est le quatrième enfant et l’aînée des filles. Elle est  très proche de son frère Lucien, c'est lui qui lui donne le surnom d'Élisa, qu'elle adopte par la suite comme prénom officiel. En juin 1784, grâce à une bourse d'étude, elle est envoyée à la Maison royale de Saint-Louis, à Saint-Cyr-l'École, mais celle-ci ferme et elle repart pour Ajaccio. Elle épouse, contre la volonté de Napoléon,  Félix-Pascal Baciocchi, un obscur officier. Elle est instruite et cultivée. En 1804, à la proclamation de l’Empire, elle prend le titre d’altesse impériale et son mari est promu général de brigade puis sénateur. En 1805, Napoléon lui confie la principauté de Piombino en Italie, puis la république oligarchique de Lucques, qui devient une principauté est attribuée à Élisa puis en 1808, le grand-duché de Toscane.  Elle  met en place une cour et une étiquette inspirée de celle des Tuileries. Elle se montre avisée, gère correctement son état, construit routes et  la station thermale de Lucques et ménage les susceptibilités locales. Ses rapports  avec Napoléon deviennent  de plus en plus tendus. Dans la nuit du 13 mars 1814 elle s’enfuit de Lucques. Elle séjourne en France, en Autriche et en Italie. Pendant les Cent Jours, elle est prisonnière en Autriche mais elle est libérée après Waterloo. Elle  réside à Trieste sous le nom de comtesse de Compignano. Elle achète la propriété de « Villa Vicentina » près de Cervignano, et entreprend de financer des fouilles archéologiques dans la région. C’est là qu’elle meurt le 6 août 1820.

 

 

 
 

 
Bonaparte: Louis, roi de Hollande (Ajaccio 1778 - Livourne 1846)
     Il est né le 2 septembre 1778 à Ajaccio. C’est le troisième frère de Napoléon. Il devient aide de camp de Napoléon lors des campagnes d’Italie et d’Egypte. Il est nommé général de brigade en 1803.  A la proclamation de l'Empire, il reçoit le titre de grand connétable. Comme ses frères et sœurs, il est prince impérial. En 1806 il devient roi de Hollande (Lodewijk I). Il prend très au sérieux son métier de roi, apprenant le néerlandais. Napoléon n’apprécie pas la politique de son frère auquel il lui reproche de faire passer les intérêts de la Hollande avant ceux de la France. Après bien des heurts entre les deux frères, Louis, neurasthénique, abdique le 3 juillet 1810 en faveur de son jeune fils Napoléon Louis Bonaparte, avant de s'enfuir en Autriche. En 1815, il reste étranger au retour de Napoléon. Il s’installe en Italie sous le nom de comte de Saint-Leu. Il se consacre  à la littérature et à ses Mémoires. Il décède à Livourne, en Toscane, le 25 juillet 1846. Sa sépulture se trouve depuis le Second Empire dans l'église paroissiale de Saint-Leu-la-Forêt, en Val d'Oise, ville où il possédait un château. Il s’est marié en 1802, contre son gré, à Hortense de Beauharnais, la fille de Joséphine. Ils ont eu trois enfants. Il est le père de Napoléon III. 
 
 
 
 
 
pauline.png
Bonaparte:  Maria-Paoletta dite Pauline, duchesse de Guastalla (Ajaccio 1780 - Florence 1825)
      Elle naît le 20 octobre 1780 à Ajaccio. Elle est la deuxième soeur de Napoléon et sa préférée. Napoléon francise son prénom en Pauline en 1797et elle épouse le général Leclerc. Elle l’accompagne, en 1801, dans l’expédition de Saint-Domingue. Elle  a de nombreuses aventures à Saint-Domingue. Son mari meurt de la fièvre jaune le 1 novembre 1802. Rentrée en France, elle se remarie le 6 novembre 1803 au richissime prince Camille Borghese et mène une vie dissolue à Paris pendant quelques années, collectionnant les amants. En 1804 se produit un évènement douloureux, elle perd son fils. Napoléon devenu roi d'Italie, en 1806, il nomme sa sœur  duchesse de Guastalla. Toujours à la recherche des plaisirs, Pauline passe plus de temps à Paris ou à Rome qu’auprès de son époux, qui est nommé, en 1808, gouverneur général des départements français au-delà des Alpes. La relation de Pauline et de Napoléon est marquée par un lien profond de fidélité et de bienveillance, à la différence des autres frères et sœurs de Napoléon.  Elle est la seule des Bonaparte à lui rendre visite durant son exil sur l'île d'Elbe. Sa santé décline et le 9 juin 1825 elle meurt à Florence.
 
 
 
 
 
caroline.png
Bonaparte: Maria-Anunziata dite Caroline, grande-duchesse de Berg et reine de Naples (Ajaccio 1782 - Florence 1839)
     Elle naît le 25 mars 1782 à Ajaccio. C’est la troisième sœur de Napoléon. Elle reçoit une éducation rudimentaire dans un couvent de religieuses. Elle devient comme ses sœurs altesse impériale. Début 1805 elle achète le Palais de l’Elysée, qu’elle restaure avec son mari, le maréchal Murat. Le 15 mars 1806, Napoléon attribue aux Murat le grand-duché de Berg. Le 15 juillet 1808, le traité de Bayonne, les Murat reçoivent la couronne de Naples. Caroline ne s'entend pas très bien avec son époux, celui-ci est frustré de ne devoir ses titres qu'à son mariage avec elle. Il ne lui laisse que peu de pouvoir politique. C’est elle qui escorte Marie-Louise de Munich à Paris. Pendant la campagne de Russie, elle est régente de royaume de Naples et s'acquitte avec efficacité de sa tâche. En 1813, elle  et son mari, entament des pourparlers auprès de l'Autriche pour sauver leur couronne, mais Murat commet l'erreur de se rallier à Napoléon durant les Cent-Jours. Il est fusillé en Calabre. Caroline, elle, s'est déjà retirée à Trieste. Elle meurt le 18 mai 1839 à Florence. Elle s’est mariée le 18 janvier 1800 et elle a eu 4 enfants.
 
 
 
 
 
jerome.png
Bonaparte: Jérome, roi de Westphalie (Ajaccio 1784 - Massy ,château de Vilgénis, 1860)
     Il est né le 15 novembre 1784 à Ajaccio. C’est le quatrième frère de Napoléon. Il entre dans la marine en janvier 1800. Il est aspirant au moment du Consulat, il devient rapidement lieutenant de vaisseau. Il prend part à l’expédition de Saint-Domingue en 1801. Il épouse en 1803 Elizabeth Patterson, fille d'un riche négociant de Baltimore. Ce mariage déplait à Napoléon qui le fait annulé pour cause de minorité.  Il se rend à Alger et obtient du dey d’Alger la délivrance des esclaves d’origine française et génoise. Il est promu contre-amiral et général de division le 14 mars  1807.  Il est décoré du Grand Aigle de la Légion d'Honneur en septembre 1806. En août 1807, il épouse la princesse Catherine de Wurtemberg, fille de Frédéric I de Wurtemberg, et six jours après, il est proclamé roi de Westphalie. Durant la campagne de 1809, il se révèle un piètre général et doit subir les remontrances de Napoléon. Il commande un corps pendant la campagne de Russie. Sa conduite mécontente Napoléon et il est renvoyé dans sa capitale, Cassel. En 1813 il quitte son royaume. Après l’abdication de l’Empereur, en 1814, il part pour Trieste. Durant les Cent-Jours, il s'échappe de Trieste où il est sous la surveillance autrichienne et il rejoint son frère, qui le nomme le 2 juin 1815, Pair de France. A Waterloo, il se bat avec courage.  Après la seconde abdication il retourne près de son beau-père. En 1847 il de rentre en France. Il devient gouverneur des Invalides (1848)  et maréchal de France (1850) grâce à son neveu, le prince-président Napoléon Bonaparte. Il est  président du sénat en 1851 et redevient prince impérial après le rétablissement de l'Empire (1852). Atteint d’une bronchite pulmonaire, il meurt le 24 juin 1860, dans son château de la Vilgénis. Il est  inhumé aux Invalides à côté de ses deux frères, Napoléon et Joseph. Il à eu quatre enfants.  
 
 
 
 
 
 
josephine  
Bauharnais: Marie-joseph-Rose de Tascher de La Pagerie, dite Joséphine de, impératrice (Trois-Îlets 1763 - Rueil-Malmaison 1814)
       Elle est née le 23 juin 1763 aux Trois-Ilets, en Martinique. Elle est issue d'une famille de riches colons martiniquais. Elle connaît une enfance heureuse dans la plantation familiale. Elle arrive à Paris à l'âge de 16 ans. Elle épouse Alexandre de Beauharnais avec lequel elle a deux enfants, Eugène et Hortense. Ils se séparent rapidement. Pendant la Révolution, sous la Terreur, ils sont tous les deux emprisonnés dans l’ancien couvent des Carmes. Lui est guillotiné quelques jours avant la chute de Robespierre. Elle ne reste que quelques mois en prison. Sous le Directoire, malgré une situation financière déplorable, elle fréquente les salons à la mode. Elle devient la maîtresse de Paul Barras. Il lui présente Napoléon. Ils se marient peu de temps après (8 mars 1796), malgré qu’elle ne soit pas amoureuse. Napoléon la nomme alors Joséphine. Napoléon parti en Italie, elle ne ce gène pas pour le tromper. Elle le soutient dans sa carrière politique et joue un rôle dans le Coup d’Etat du 18 brumaire. Pendant le Consulat, le couple passe de grands moments à la Malmaison. Elle est Couronnée impératrice par Napoléon lui-même lors du sacre le 2 décembre 1804. Napoléon la répudie  et le divorce est prononcé le 15 décembre 1809. Napoléon lui permet néanmoins de conserver le titre d’impératrice douairière et  lui donne l'Élysée,  le château de la Malmaison et son domaine de 800 hectares, ainsi que le château de Navarre près d'Évreux. Elle se consacre la botanique, sa passion. Elle meurt le  29 mai 1814, d’une  pneumonie, en présence du tsar Alexandre I qui visitait ses jardins de la Malmaison.
 
 
 
 
 
 
 
eugene.png
Beauharnais: Eugène de, vice-roi d'Italie, prince de Venise, grand-duc de Francfortduc de Leuchtenberg et prince d'Eichstätt (Paris 1781 – Munich 1824)
     Il est né le 3 septembre 1781 à Paris. C’est le fils aîné de Joséphine et du vicomte Alexandre de Beauharnais, officier de l'armée royale. Pendant la Révolution, il assiste aux séances de l'Assemblée constituante auxquelles participe son père qui en sera élu président en juin 1791. Lorsque son père part à l’armée en 1792, il le suit. Il est placé en apprentissage chez un menuisier. Son père est guillotiné trois jours avant Robespierre (1794), et sa mère jetée en prison. Après le 9 Thermidor, Joséphine, à nouveau libre, renoue avec ses amis, les nouveaux maîtres de la France. Eugène est incorporé dans l’état-major du général Hoche. Il s’adresse à Bonaparte pour récupérer l’épée de son père. C’est à cette occasion que le futur empereur rencontre Joséphine. Napoléon le prend comme aide de camp lors de la campagne d’Italie et l’emmène en Egypte. Il participe à la deuxième campagne d’Italie et est nommé général de brigade en 1804. En 1805, il obtient le titre d'archichancelier d'État et de grand aigle de la Légion d'honneur et devient vice-roi d’Italie. En 1806, Eugène épouse la princesse Augusta-Amélie, fille de l'Électeur de Bavière; Napoléon le nomme vice-roi d'Italie et annonce au Sénat qu'il a décidé d'en faire son fils adoptif. En 1809, lors de la cinquième coalition, après des débuts difficiles, à La bataille de Sacile, il gagne la bataille de Raab, le 4 juin. Un mois plus tard, il contribue à la victoire de Wagram.  Au moment du divorce de sa mère et de Napoléon Ier, il fait preuve de tact. La campagne de Russie, en 1812, est l'occasion pour lui de se couvrir de gloire. En 1813, il retourne en Italie. Il doit faire face à l’armée autrichienne. A l’abdication de Napoléon Ier, il doit se réfugier chez son beau-père. Pendant les Cents-Jours il reste en Bavière. Il est fait   duc de Leuchtenberg et prince d’Eichstädt. Le 21 février 1824, il meurt  à Munich, d'une attaque  d'apoplexie. C’est lui qui a hérité du château de la Malmaison à la mort de Joséphine. Ils ont eu 7 enfants. Sa fille Joséphine épouse le fils de Bernadotte, Oskar 1er, roi de Suède. Eugène de Beauharnais est ainsi l'ancêtre de la plupart des dynasties régnantes d'Europe (Norvège, Suède, Danemark et Grèce).
 
 
 
 
 
 
 
hortense.png

 

Beauharnais: Hortense Eugénie Cécile de, reine de Hollande, duchesse de Saint-Leu (Paris 1783 - château d'Arenenberg 1837)

     Elle est née le 10 avril 1783, à Paris. Son père, vicomte, est un officier et sa mère la future impératrice Joséphine. Après la séparation de ses parents, elle part à la Martinique avec sa mère. Elle revient en métropole en 1790. Son père et sa mère sont jetés en prison. Son père est guillotiné en 1794, trois jours avant Robespierre. Sa mère sort de prison quelques mois plus tard. Joséphine devient la maitresse de Barras et elle envoie Hortense chez madame Campan, pour parfaire son éducation. En 1796, sa mère épouse le jeune général Bonaparte. Celui-ci l’adopte ainsi que son frère Eugène. Elle se marie le 4 janvier 1802 à Louis, frère cadet de Bonaparte. Ni l’un ni l’autre des deux époux, n’ont désiré cette union, mais elle servait la politique de Napoléon. Ce mariage se révèle désastreux. Louis devient roi de Hollande en 1806. Comme Louis prend son métier de roi au sérieux, Napoléon met fin au royaume de Hollande en 1810. Cette même année, Napoléon et Joséphine divorcent. Quelques temps plus tard, Napoléon l’autorise à se séparer de son mari. Elle s'éprend du colonel Charles de Flahaut, aide de camp de  Murat. Pendant la Première Restauration, Louis XVIII la fait duchesse de Saint Leu. Pendant les Cents Jours, elle est fidèle à Napoléon et après Waterloo elle est contrainte de s’exilée en Suisse. Elle perd successivement, Napoléon en 1821, son frère Eugène en 1824 et son deuxième fils, Napoléon-Louis, en 1831. Peu après, elle s’installe en Angleterre. C’est là qu’elle apprend, en 1832, la mort du  duc de Reichstadt qui fait de son fils Charles Louis Napoléon l'héritier des prétendants au trône impérial. Elle s'éteint le 5 octobre 1837 dans son château d'Arenenberg. Elle a eu 3 enfants avec Louis, Louis Napoléon le futur Napoléon III et un avec Charles de Flahaut, Charles le futur duc de Morny.

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 

marie-louise.png

 
AUTRICHE: Maria Ludovica Leopoldina Francisca Theresa Josepha Lucia de Habsbourg-Lorraine, archiduchesse d'Autriche, princesse de Hongrie et de Bohême, impératrice française (Vienne 1791 - Parme 1847).
     Elle naît le 12 décembre 1791, à Vienne, en Autriche. Son père est l’empereur François II du Saint-Empire Romain Germanique ou François I d’Autriche. Son éducation est plutôt simple.  Elle étudie les mathématiques, la littérature, l’histoire de l’Autriche et la géographie ainsi que le français. Elle se promène dans les rues de Vienne. La haine pour Napoléon date de son plus jeune âge. Le 20 décembre 1809, Napoléon et Joséphine divorcent. Pour assurer une descendance, Napoléon hésite entre  la grande-duchesse Anna Pavlovna Romanova, âgée de 14 ans, sœur du tsar Alexandre I de Russie, et l'archiduchesse Marie-Louise, 17 ans, fille de l'empereur d'Autriche. Finalement le choix se porte sur Marie-Louise. Le  mariage civil est célébré le 1 avril 1810 dans la Grande Galerie du château de Saint-Cloud en présence de la Cour et de la famille impériale. Le  2 avril 1810 le mariage religieux est célébré dans le Salon carré du Louvre, transformé pour l’occasion en chapelle. Le mariage est consacré par l'oncle de l'empereur, le cardinal Fesch. La famille de Napoléon ne l’apprécie pas, comme elle avait fait pour Joséphine. Le 20 mars 1811, naît Napoléon François Charles Joseph Bonaparte, roi de Rome, après bien des mésaventures. Lors de la Campagne de Russie en 1812, Elle suit Napoléon jusqu’à Dresde. Le 30 mars 1813, Elle est nommée régente. Lorsque l’Autriche rejoint les Alliés le 11 août 1813, elle reste à côté de Napoléon. Napoléon donne le nom de « Marie-Louise » aux nouveaux conscrits. Elle est nommée régente pour la deuxième fois, le 23 janvier 1814. Elle fuit Paris et se réfugie à Blois. Lorsque Napoléon abdique le 6 avril, ce n’est pas son fils qui lui succède. Elle ne suit pas son mari à l’ile d’Elbe mais elle suit son père en Autriche. Le Congrès de Vienne du 9 juin 1815 lui ayant octroyé les duchés de Parme, Plaisance et Guastalla, elle s'y installe, sans son fils qui reste à Vienne. 22 juillet 1818, son fils est élevé au rang de duc de Reichstadt. En 1821 elle y épouse en deuxièmes noces le comte de Adam-Adalbert de Neipperg (dont elle aura trois enfants). Le  22 juillet 1832, son fils meurt de tuberculose. En 1834, elle épouse en troisièmes noces le comte Charles-René de Bombelles. Le 17 décembre 1847, elle meurt d’une pleurésie rhumatoïde. Elle est enterrée dans la crypte des Capucins à Vienne. 

 

 
 
 
 
 

Napoleon-II

 

 

NAPOLEON II: Napoléon, François, Charles, Joseph Bonaparte, roi de Rome, duc de Reichstadt (Paris 1811 - Vienne 1832).
           Roi de Rome de 1811 à 1815, Empereur des Français de 1814 à 1815, Prince de Parme de 1815 à 1818 et duc de Reichstadt de 1818 à 1832. Fils de Napoléon I et de Marie Louise. A la suite de la coalition entre les Prussiens, Anglais, Russe et Autrichien qui pénètrent en France le 25 janvier 1814, Napoleon voit pour la dernière fois son fils. Il quitte la France qui ne revera jamais plus. Il reçoit une éducation aristocratique en usage à la cours de Vienne sous la surveillance de son grand père François I. Mais de santé fragile celui-ci meurt le 22 juillet 1832 au palais de Schönbrunn de tuberculose. Napoléon III reclame  sa dépouille a l' Autriche mais en vain. Il faut attendre le 15 décembre 1940 pour que le chancelier Hitler rende la dépouille. Il repose aux Invalides à coté de son père.

 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site